Football : trois choses à savoir sur Sochaux, l'adversaire de Rodez pour sa reprise en Ligue 2

  • Le Raf reprendra la Ligue 2, par un déplacement à Sochaux.
    Le Raf reprendra la Ligue 2, par un déplacement à Sochaux. Centre Presse - Archive Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Après une trêve de plus d'un mois, Rodez rechausse les crampons ce lundi 26 décembre. Pour son match de reprise, les hommes du nouveau coach Didier Santini seront sur la pelouse du stade Auguste-Bonal de Sochaux, à 21 heures. Focus sur son adversaire. 

Plus la même équipe depuis Pau

Au regard de son classement actuel, à savoir troisième avec déjà 27 points, Sochaux ne semble pas avoir été en proie au doute cette saison. Et pourtant, si. En effet, après trois matches (un nul contre Paris, deux défaites contre Grenoble et Amiens, et pas le moindre but inscrit), le club doubien pointait au 17e rang de Ligue 2, juste devant... le Raf. Un premier bilan difficile à imaginer pour un prétendant à la montée, qui avait créé quelques inquiétudes en interne. "Va falloir vite se relever, parce qu'on commence à prendre beaucoup de retard", déclarait notamment le milieu de terrain Tony Mauricio à nos confrères de France Bleu.

Mais se relever, Mauricio et ses coéquipiers l'ont fait. Et même bien fait. Dès la quatrième journée, et le match à Pau remporté 3-0, Sochaux a enclenché une série de six victoires consécutives. De quoi remonter assez vite dans le wagon de tête de la Ligue 2 et pouvoir croire à nouveau en un retour dans l'élite du football français, qu'il avait quitté en 2014, l'an prochain.

Ibrahim Sissoko, machine à marquer

L'homme du renouveau sochalien, c'est lui. Ibrahim Sissoko n'en finit plus de marquer cette saison, depuis un certain match à Pau. Auteur d'un but ce jour-là peu avant la 80e minute de jeu, il en a, depuis, ajouté sept à son compteur. Parmi lesquels, un importantissime doublé contre Nîmes, qui avait permis à son équipe de relancer un match bien mal embarqué et de le remporter 3-1. 

Grâce à ses nombreuses réalisations, et à celles de ses collègues et notamment Moussa Doumbia (4 buts à son actif), Sochaux est à ce jour la meilleure attaque, ex aequo avec Metz et Le Havre.

Il retrouvera sur la pelouse d'Auguste-Bonal son ami, et attaquant ruthénois qu'il a connu lors de son passage à Niort, Joseph Mendes.

Des bons résultats contre l'OL et Clermont en amical

Si le Raf a joué deux matches amicaux pendant la trêve, Sochaux en a, lui, effectué un de plus. Avec une victoire, pour autant de nul et de défaite, il affiche un bilan encourageant, d'autant plus qu'il n'a affronté que des formations de Ligue 1.

Pour Sochaux, la préparation a débuté le 8 décembre, par une opposition avec Reims, qui s'est soldée par un 3-0 net et sans bavure. Mais avec un peu plus d'entraînements dans les jambes, les choses sont allées progressivement de mieux en mieux, puisque le club doubien a enchaîné un nul (1-1) contre le Lyon de Laurent Blanc et une victoire face à Clermont (1-0). 

 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?