Culturespaces à la conquête de l’Amérique

  • Culturespaces à la conquête de l’Amérique
    Culturespaces à la conquête de l’Amérique
Publié le

Créateur de l’Atelier des lumières à Paris, Culturespaces accueille chaque année 6 millions de visiteurs sur ses 12 sites répartis dans le monde. Après deux ans de travaux, le Hall des Lumières a été inauguré au mois de septembre dernier en plein cœur de Manhattan à New York. Comment Culturespaces parvient-il à s’imposer à l’étranger ?

Proposer un modèle novateur, centré sur l’expérience du visiteur, pour gérer de façon dynamique les monuments, musées et centres d’art, sans subvention publique, c’est le créneau de Culturespaces. Depuis 2012, l’entreprise créée en 1990 par Bruno Monnier, est aussi devenue le pionnier dans la création de centres d’art numérique et d’expositions immersives. Culturespaces démarre par l’ouverture d’un premier lieu aux Baux-de-Provence qui devient un des sites les plus visités de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, avant de créer en 2018 l’Atelier des Lumières, le premier centre d’art numérique de Paris.

Le public est au rendez-vous, séduit par une nouvelle façon de découvrir l’art. Plusieurs autres lieux voient ensuite le jour entre la France (Bordeaux) et l'étranger comme à Dubaï, Amsterdam ou en Corée du Sud. " Le choix de ces espaces est nourri par notre appétence pour le patrimoine que ce soit des musées ou des bâtiments historiques ", explique Foulques d’Aboville, directeur international.

Des débuts prometteurs pour le Hall des Lumières à New York

Après trois ans de recherche, Culturespaces découvre à Manhattan, par l’intermédiaire de son partenaire IMG (agence évènementielle), une ancienne banque classée monument historique au style Art Déco. " Nous voulions absolument aller à New York, une ville particulièrement emblématique pour démarrer sur le marché américain ", s’enthousiasme Foulques d’Aboville.

L’entreprise s’associe alors à IMG au sein d’une joint-venture où Culturespaces prend la responsabilité de la conception du lieu, mais également de l’expérience des visites, de la direction artistique, de la production des expositions et de la gestion globale du centre d’art. IMG apporte quant à lui son savoir-faire en termes de marketing et de communication. Après la phase de préparation, une équipe a été constituée localement et formée à " l’excellence technologique extrêmement complexe que nous sommes seuls à maîtriser ", confie Foulques d’Aboville.

Après deux ans de travaux, le Hall des Lumières a pour la première fois accueilli du public au mois de septembre avec pas moins de 8 000 premiers visiteurs lors du week-end d’ouverture. " Les retours sont excellents, le public reconnaît la qualité du travail effectué et redécouvre en même temps l’architecture du bâtiment. " Le site, qui s’étend sur environ 2 500 m2, présente notamment l’exposition " Gustav Klimt, Gold In Motion ", qui avait remporté un vif succès à l’Atelier des Lumières de Paris.

Aujourd’hui, Culturespaces finalise Le Phoenix des Lumières à Dortmund en Allemagne, un projet situé dans une ancienne salle de concert dont l’ouverture est prévue en janvier 2023. En 2024, un nouveau site ouvrira également en Allemagne, au sein de la zone en plein renouvellement du port d’Hambourg.

BPI France
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?