Rodez : le stade Paul-Lignon sera "une locomotive dans le domaine sportif", pour Olivier Nicolas, adjoint aux sports

  • Olivier Nicolas, adjoint au maire de Rodez en charge des sports.
    Olivier Nicolas, adjoint au maire de Rodez en charge des sports. Centre Presse Aveyron - Philippe Henry
Publié le , mis à jour

À l’occasion de l’inauguration des nouvelles tribunes de Paul-Lignon, lors de la victoire de Rodez contre Dijon (2-1), vendredi 30 décembre, l’adjoint au maire en charge des sports a fait le point sur les questions qui concernent le stade.

"Une locomotive"

Avec le nouveau visage du stade de Paul-Lignon, Olivier Nicolas estime que Rodez s’est doté d’une "enceinte magnifique, qui va booster le sport dans la ville ainsi que son attractivité". Il a osé la comparaison avec le musée Soulages, voisin de quelques centaines de mètres. "Comme le musée l’a été dans le secteur culturel, je pense que le stade sera une véritable locomotive dans le domaine sportif", a-t-il lancé.

Encore deux étapes de travaux

Selon Olivier Nicolas, la fin des travaux de rénovation du stade est prévue pour le printemps 2024. La tribune honneur, dernier vestige de l’ancienne configuration, sera "démolie autour du 15 février ", pour laisser place à une structure neuve, dont la livraison est attendue "fin 2023". "Ensuite, il y aura trois ou quatre mois de travaux pour finir le stade, avec la construction de la tribune côté rue Vieussens", détaille-t-il.

Trois équipes résidentes

L’élu a rappelé que Paul-Lignon a pour vocation d’accueillir trois équipes résidentes. À savoir les footballeurs du Raf, leurs homologues féminines ainsi que les rugbymen de Rodez rugby.

Une façon de continuer à faire de ce stade l’épicentre sportif du Piton. "De toute façon, on n’a pas les moyens d’avoir un stade pour le football et un pour le rugby", a-t-il ajouté. Face au risque d’embouteillages des calendriers, "on trouvera des solutions", précise l’adjoint. Ce qui peut passer par des délocalisations à La Primaube ou à La Roque, ce que les Rafettes et les rugbymen ont expérimenté ces derniers mois.

Des événements à venir

"On sera surpris des programmes qu’on va proposer", a lancé l’élu. En plus des rendez-vous des équipes résidentes, Olivier Nicolas assure que Paul-Lignon accueillera d’autres évènements sportifs. "On a déjà été sollicité pour des finales de football et de rugby, de niveau national et régional, dans différentes catégories", a-t-il assuré, sans entrer dans les détails.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?