Onet-le-Château : "Le handicap n’empêche pas le talent"

Abonnés
  • A la présentation de leur court-métrage lors du festival éponyme.
    A la présentation de leur court-métrage lors du festival éponyme.
Publié le

Le handicap ne doit pas faire oublier les personnes talentueuses. Faux-Semblant, une série de cinq portraits permet de mettre en relief, cette question.

Depuis 2017, le handicap arrive en tête des motifs de discrimination pour lesquels le défenseur des droits est saisi. Une réalité que Jérémy Banster, alias Julien Bastide dans la série "Un si grand soleil", a souhaité faire évoluer en s’engageant auprès d’APF France handicap. Une belle collaboration qui a donné naissance à Faux-Semblant, cinq portraits d’artistes.

"Réalisés bénévolement pour le compte d’APF France handicap et en partenariat avec France 3 Occitanie, ces cinq portraits ont la volonté de montrer que les personnes en situation de handicap ne se résument pas à un fauteuil, une maladie ou un accident…", explique Jérémy Banster.

Avec "Faux-semblants", nous partons à la rencontre de Bruno, Arthur, Eléonore, Damien et Thomas. Cinq personnes portées par leurs passions, que sont l’illustration, le cinéma, la radio, la photo et l’archeterie. L’occasion de découvrir, en 5 à 10 minutes, l’univers artistique de passionnés avant tout, puisque le handicap n’est pas ou peu évoqué.

Ces portraits entendent jouer sur les apparences, parfois trompeuses et sur l’image, parfois tronquée, que nous pouvons avoir sur les personnes et les choses de façon générale. Ces films nous interrogent… L’air de rien.

Le 10 décembre dernier, la mini-série a été diffusée lors du Festival de court-métrage "On court à la Baleine" en présence d’Arthur Tauran, un des acteurs. Après la projection, les spectateurs ont eu le plaisir de pouvoir échanger avec lui sur sa passion et sur la manière dont s’est déroulé le tournage.

Un beau moment de partage qui prouve encore une fois que le handicap n’empêche pas le talent.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?