Entre musique et voyage, Quentin a conquis le public

  • Évasion et musique, le voyage idéal. Évasion et musique, le voyage idéal.
    Évasion et musique, le voyage idéal.
Publié le

Il a suffi de quelques notes pour que le public parte en voyage autour de l’Irlande et la Bretagne. Quentin Vestur, harpiste celtique spécialisé dans les musiques traditionnelles et modernes a emporté avec chacun des morceaux les voûtes de l’église qui en retour donnaient à la fois recueillement, apaisement, et noblesse de l’instrument. Quentin est un voyageur dans l’âme et lorsqu’il est avec son instrument, ils ne font qu’un, un vrai bonheur que la harpe, trop méconnue, parfois sous différents gabarits apporte de l’évasion, une poésie sensible et élégante. Des images apparaissent à chaque mélodie, un beau tableau musical qu’avait organisé Clémence Aguila, professeure de harpe au conservatoire. Un grand merci au relais paroissial de Manhac-Naves pour le prêt de l’église et pour le pot de l’amitié en fin de concert, ce qui à permis au nombreux public de discuter avec l’artiste. Un talent longuement applaudi.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?