Coupe de France : un Rodez indigent à Grasse mais qualifié pour la 3e fois de son histoire en 8es de finale !

  • Rodez et Grasse se sont affrontés sur un terrain synthétique ce samedi soir.
    Rodez et Grasse se sont affrontés sur un terrain synthétique ce samedi soir. Centre Presse Aveyron - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Ce samedi 21 janvier, Rodez (Ligue 2) s'est qualifié à Grasse (National 2) pour les 8es de finale de la Coupe de France (0-0, 4-5 tab).

Rodez n'aura rien montré ou presque pendant ce match, pourtant historique pour le club. En effet, c'était seulement le sixième 16e de finale de Coupe de France disputé par une formation du Raf. Mais visiblement, le supplément d'âme est resté au vestiaire pour les pensionnaires de Ligue 2, relégables en championnat.

A lire aussi : Football : "Le meilleur n'est pas passé", les réactions après la qualification de Rodez en 8es de finale de la Coupe de France

Si bien que les Petit Poucet de Grasse, dauphins en National 2, ne se sont pas fait prier pour en profiter et se montrer dangereux durant cette partie. Ils auront même touché à trois reprises le poteau du gardien aveyronnais, Cibois. Au quart d'heure de jeu, c'est ainsi ce même Cibois qui sauve les siens en détournant sur son montant. À la 63e puis la 71e, ce sont des frappes directes qui ont fini sur le poteau. 

Cibois pour l'histoire

Pas de quoi réveiller Rodez pour autant. Pire, Grasse a eu la balle de match à la dernière seconde, avant que Cibois ne s'interpose in extremis. Et la soirée s'est terminée par une nouvelle séance de tirs au but. Comme lors du bien plus fou tour précédent, à Monaco (L1) il y a 15 jours (2-2, 4-5 tab), ou encore pour l'entrée en lice des Ruthénois, à Saint-Etienne (L2) fin octobre (0-0, 3-4 tab).

A lire aussi : Coupe de France de football : Rodez passe par la toute petite porte à Grasse, revivez le match

Tirage au sort du prochain adversaire ce lundi

Là encore, Cibois a enfilé le costume du sauveur en stoppant trois tirs au but sur sept, pour un score final à 0-0, 4-5 tab. Et un troisième 8e de finale dans l'histoire du club, après 1991 et 2009. Le tirage au sort est prévu ce lundi, à 19 heures.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
Jptwelve Il y a 14 jours Le 21/01/2023 à 23:11

Hormis le gardien, la prestation du RAF a été d'une médiocrité affligeante mais comme disait un grand Homme :" l'important c'est de "participer" ...sans doute !!!

Anonyme16818 Il y a 14 jours Le 21/01/2023 à 22:50

patience nous avons Cassagne rugby pour jouer à Paul lignon

Vivemoi Il y a 14 jours Le 21/01/2023 à 21:18

Méchants journalistes.
Ils ont gagné. C'est cela l'essentiel.
Bravo le raf