Covid-19 : doit-on s'inquiéter du XBB.1.5, le variant "le plus transmissible détecté à ce jour" ?

  • XBB 1.5, qui circule aux Etats-Unis, est le sous variant le plus transmissible et le plus résistant aux anticorps à ce jour. Il circule très faiblement en France.
    XBB 1.5, qui circule aux Etats-Unis, est le sous variant le plus transmissible et le plus résistant aux anticorps à ce jour. Il circule très faiblement en France. Centre Presse Aveyron
Publié le

Cela fait un an qu'Omicron a fait irruption sur le devant de la scène. Depuis, de nombreux sous-variants ont été identifiés. Dernier en date, le XBB.1.5, dominant aux Etats-Unis et identifié dans 29 pays. Qu’en disent pour le moment les scientifiques ?

Il y a quatre semaines, le variant XBB.1.5 causait moins de 10 % des cas de Covid-19 aux États-Unis. Aujourd’hui, il est responsable de plus de 25 % des cas… et même de plus de 70% dans le nord-est du pays.

S’il a été détecté dans certaines nations de l’Union européenne (dont la France), sa présence y reste minoritaire (moins de 2% des cas). D’ailleurs, les derniers bulletins épidémiologiques de Santé publique France n’en font même pas mention.

A lire aussi : Covid-19 : les autorités chinoises annoncent presque 60 000 morts au cours du mois de décembre

Doit-on s’en inquiéter ?

Selon des virologues de l’Université Johns Hopkins de Baltimore, "le variant XBB.1.5 a une mutation qui aide le virus à mieux se lier aux cellules et donc à être plus transmissible." Elément que partage l’Organisation mondiale de la Santé. Dans une récente intervention, le Dr Maria Van Kerkhove, responsable technique de l’OMS pour le Covid-19, a ainsi indiqué que "ce sous-variant est le plus transmissible qui ait été détecté à ce jour."

Pour autant, pour le Dr Van Kerkhove, "rien n’indique que le variant provoquerait une maladie plus grave". Jusqu’à présent, même s’il est encore trop tôt pour se prononcer définitivement, "les symptômes de XBB.1.5 semblent ressembler davantage à ceux du rhume qu’à ceux de la grippe, en particulier chez les personnes qui ont été vaccinées ou qui ont déjà eu le Covid-19", explique l’Alliance Gavi.
 

A lire aussi : Covid-19 : où en est-on de l’immunité collective en France ?

Quid de la contagiosité ?

Comme le précise l’Université Johns Hopkins, "nous n’avons pas encore de chiffres précis, mais d’après ce que nous savons des variants XBB, une personne qui a été infectée par un variant antérieur à Omicron est susceptible d’être réinfectée par XBB.1.5." Et ceci pour deux raisons : "le variant XBB.1.5 est plus immunoévasif (c’est-à-dire qu’il échappe plus facilement au système immunitaire, ndlr) et la réponse immunitaire d’une personne diminue naturellement avec le temps après l’infection."

Le vaccin, toujours efficace ?

Enfin, des études en laboratoire suggèrent que les vaccins bivalents sont toujours efficaces pour protéger contre les formes graves de la maladie…

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?