Rodez : le bonheur fait recette au Salon du mariage qui s'est tenu tout le week-end

Abonnés
  • Le défilé représente le moment fort de l’événement qui se poursuit ce dimanche à la chapelle Saint-Joseph à Rodez.
    Le défilé représente le moment fort de l’événement qui se poursuit ce dimanche à la chapelle Saint-Joseph à Rodez. Centre Presse Aveyron - O. C.
  • Fabien Austruy, professeur, comédien et désormais mannequin, était de la partie pour ajouter une nouvelle corde à l'arc de Cupidon
    Fabien Austruy, professeur, comédien et désormais mannequin, était de la partie pour ajouter une nouvelle corde à l'arc de Cupidon OC
Publié le , mis à jour

Le choix de la chapelle Saint-Joseph à Rodez s’avère judicieux pour mêler le sacré avec la légèreté. 

Antoine, Muriel, Sarah, Valérie, et les autres, sont nombreux à assister au salon du mariage qui se tient ce week-end à la chapelle Saint-Joseph à Rodez. Cela ressemble à un film de Claude Sautet. C’est en fait le quatuor qui préside à l’association SDM en charge de cet heureux événement.

Et le choix du lieu, intimiste, mêlant le sacré au contemporain avec légèreté, répond parfaitement à ce moment d’enchantement que symbolise le mariage. Stéphane et Laurence participent depuis cinq ans à cet événement pour le plaisir des yeux. "Voir l’émotion des visiteurs est une chance, et les gens s’aiment plus que jamais", résume ainsi Antoine Roux.

Défilé à 15 h 30 en point d'orgue

Le défilé a été le clou du spectacle qui revient ce dimanche 22 janvier à 15 h 30. Ce fut aussi l’opportunité pour les futurs mariés de pouvoir organiser leur grand jour avec une quinzaine de professionnels représentant l’ensemble des corps de métiers. Des tenues au lieu, en passant par la bague, la décoration ou encore la photographie, le salon du mariage est plébiscité.

"80 % de mon activité"

"On est complet de mai à septembre", confie en ce sens Laura Elagarde, directrice commerciale et événementielle pour Fontanges. Le mariage représente 80 % de son activité pour Mathilde, architecte d’intérieur pour Démenciel. "J’aime ce métier pour l’échange, le but est d’entrer dans leur intimité, on les rassure aussi. On célèbre l’amour." 

"En Aveyron, on se marie beaucoup"

De la joie partagée qui porte aussi Philippe Agopian, photographe venu du Cantal. Du bon choix dans la date de mariage pour ce dernier qui a dû même refuser six demandes à cause de dates déjà prises. "Je suis le troisième regard des mariés qui est au centre du tourbillon. Et en Aveyron, on se marie beaucoup. Le département compte beaucoup de lieux magnifiques." Du tourbillon du mariage où la tendance se la joue champêtre. L’Aveyron est le lieu idéal, non ?

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?