Football : "Pas le meilleur tirage possible", les réactions après le tirage de Coupe de France envoyant Rodez à Auxerre en 8es de finale

  • Didier Santini, pas heureux de ce tirage au sort.
    Didier Santini, pas heureux de ce tirage au sort. JLB
Publié le

Ce lundi soir, le capitaine ruthénois, Rémy Boissier, et son coach, Didier Santini, ne se sont pas montrés particulièrement emballés par le tirage au sort des 8es de finale de la Coupe de France envoyant leur Rodez (17e de L2) à Auxerre (19e de L1), le 7 ou 8 février.

"Je suis un peu déçu, parce qu’on voulait vraiment recevoir à Paul-Lignon." Quelques minutes après avoir découvert le déplacement qui l’attend dans deux semaines, à Auxerre, on ne peut pas dire que le capitaine ruthénois, Rémy Boissier, sautait de joie. Il faut dire que s’il espérait tomber sur un pensionnaire de Ligue 1, ce qu’il a finalement eu, il souhaitait encore davantage jouer ce 8e à domicile. "Avec le nouveau stade, je pense qu’on mérite de recevoir. Donc maintenant, à nous d’aller chercher la qualification contre Auxerre, pour espérer le faire au prochain tour", anticipe-t-il. Du côté de son coach, Didier Santini, le ressenti était sensiblement le même : "J’ai l’impression qu’on n’arrivera pas à jouer une seule fois chez nous… Ça aurait été bien pour nos supporters que ce soit le cas. Il va falloir faire avec, mais ce n’est pas le meilleur tirage possible."

"Il y a moyen d’aller chercher un tour supplémentaire"

Au-delà du caractère symbolique qu’aurait représenté un 8e de Coupe de France à domicile, ce match à Auxerre le 7 ou 8 février, à savoir un mardi ou un mercredi, alourdira le calendrier du Raf d’un déplacement supplémentaire, dans une semaine à trois matches (Sochaux, puis Nîmes à la maison). "En jouant trois jours après, ça aurait été très, très bien de jouer à la maison", reconnaît Santini. Boissier préfère tout de même relativiser l’impact d’un tel voyage : "On commence à être habitués aux matches en semaine. Le club gère de mieux en mieux les déplacements, et la récupération de chacun. Je ne me fais pas trop de soucis à ce niveau-là." Et, d’ailleurs, il ne s’en fait pas forcément non plus sur la capacité des siens à pouvoir jouer les trouble-fêtes face à une Ligue 1 : "Leur classement en championnat ne reflétera pas forcément le match qu’on va jouer là-bas. Ils ont fait un gros match contre Niort (victoire 4-0). Ce ne sera pas un match facile c’est sûr, mais on va tout donner pour essayer de le gagner, comme on le fait depuis le début de cette Coupe de France. Je pense qu’il y a encore moyen d’aller chercher un tour supplémentaire."

Mathis Fessard
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?