Coupe de France des fromagers : pas de titre pour l'Aveyronnais Mathieu Douls mais une "super expérience"

  • Mathieu Douls durant l’une des épreuves de la compétition.
    Mathieu Douls durant l’une des épreuves de la compétition. Mathieu Douls
Publié le

Le Ruthénois a participé à la Coupe de France des fromagers disputée à Lyon dimanche 22 janvier.


 

Il n’est pas revenu avec le titre de meilleur fromager en Aveyron mais l’essentiel est ailleurs pour Mathieu Douls. Ne figurant pas sur le podium, le jeune homme estime que ce résultat "n’est pas une surprise mais il y avait moyen de faire mieux en travaillant plus. Le premier est en alternance et le deuxième et le troisième sont des habitués du concours".

A lire aussi : Coupe de France des fromagers : de Rodez à Lyon, Mathieu Douls en lice pour le titre dimanche

"Je ne suis pas déçu" 

Pour sa première participation, le fromager ruthénois "n’est pas déçu. Je suis très content de moi. Ça m’a rassuré et conforté dans mon professionnalisme et mes connaissances du métier". Ce dernier estime "ne pas être largué. Le plus dur était la dégustation à l’aveugle. C'est là que je peux être meilleur en entraînant mon palais. Je suis moyen partout et sans avoir bûché je ne suis pas loin. Je ne me suis pas du tout senti ridicule".

Situé au centre de la photo, dans la rangée du milieu, Mathieu Douls a vécu "une super expérience" pour sa première participation à la Coupe de France des fromagers.
Situé au centre de la photo, dans la rangée du milieu, Mathieu Douls a vécu "une super expérience" pour sa première participation à la Coupe de France des fromagers. Mathieu Douls

Mathieu Douls ne pense pas "dans l’immédiat" se représenter mais il pourrait "préparer un jeune en formation ou quelqu’un de mon équipe". Le quadragénaire révèle avoir vécu "une super expérience en rencontrant des MOF et les échanges avec les concurrents étaient constructifs et positifs".

S’il doit reparticiper à cette compétition, le fromager mettra "toutes les chances" de son côté pour tenter de gagner.

Timothée Croisan-Cécina
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?