Retraites : les vacances de février menacées après l'appel à la grève illimitée des syndicats des remontées mécaniques ?

  • Ils protestent contre le projet de réforme et pour l'amélioration des conditions pour les saisonniers.
    Ils protestent contre le projet de réforme et pour l'amélioration des conditions pour les saisonniers. Illustration Pixabay - Sandhaase
Publié le , mis à jour

Force ouvrière a déposé ce lundi 23 janvier un préavis de grève illimitée à partir du 31 janvier et rejoint ainsi la CGT. 

C’est une lourde menace qui pèse sur les stations de ski à l’approche des vacances de février qui débuteront le 4 février. Deux préavis de grève illimités ont en effet été déposés par les syndicats des remontées mécaniques majoritaires FO et CGT à compter du 31 janvier et pour une durée illimitée afin de protester contre le projet de réforme des retraites.

"Les revendications seront mieux entendues"

Le ton se durcit dans plusieurs branches professionnels après le succès de la première journée de mobilisation nationale le 19 janvier. Et la déclaration de Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, a fini de mettre le feu aux poudres. 

"À partir du moment où le gouvernement s'entête sur ce qui fait conflit, il y a possibilité de journées d'action pendant les vacances scolaires qui, je crois, s'étalent sur plusieurs zones et sur au moins un mois et demi", a ainsi mis en garde Philippe Martinez au micro de LCI. 

Au micro de RMC, Eric Becker, secrétaire général des remontées mécaniques à Force Ouvrière, a expliqué : "On a décidé d'appeler à la grève pendant les vacances de février, car les revendications seront mieux entendues lors de cette période." 

Les deux organisations syndicales ne protestent pas seulement contre la réforme des retraites mais elles demandent également de meilleurs salaires et une assurance-chômage adaptée aux saisonniers. 

Meilleurs salaires et assurance-chômage pour
les saisonniers

Cela ne signifie toutefois pas que les employés des remontées mécaniques ne reprendront pas le travail à l'issue de la deuxième journée de mobilisation nationale prévue le 31 janvier, a également précisé à l'AFP Eric Becker auprès de nos confrères de BFMTV.

Toujours selon RMC, la CGT prévoirait aussi des "actions fortes" lors de la Coupe du monde de ski à Courchevel et Méribel les 16 et 20 mars. 

Les deux préavis de grève menacent fortement les vacances d'hiver au ski car les deux syndicats représentent 100 % des voix dans les stations de ski françaises.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?