Réforme des retraites : coupures, baisse des tarifs... Les actions prévues par les syndicats jeudi et vendredi

  • Les secteurs de l'énergie vont se mobiliser ce jeudi et vendredi contre le projet de réforme des retraites.
    Les secteurs de l'énergie vont se mobiliser ce jeudi et vendredi contre le projet de réforme des retraites. Centre Presse Aveyron - José A.Torres
Publié le , mis à jour

Les syndicats des secteurs de l'énergie envisagent une baisse de production d'électricité pour exiger le retrait du projet de réforme des retraites, jeudi 26 et vendredi 27 janvier.

Des baisses de production d'électricité, dans le nucléaire et l'hydraulique notamment, pourraient intervenir jeudi 26 et vendredi 27 janvier 2023 alors qu'un appel à la grève dans le secteur a été lancé sur ces deux journées pour protester contre la réforme des retraites, a indiqué mercredi à Reuters Fabrice Coudour, secrétaire national à la FNME-CGT. Des grèves dans la maintenance nucléaire sont en réflexion mais rien n'est encore acté, a ajouté le responsable syndical.

"On est sur un appel à la grève de 48 heures. On souhaite mener des actions positives - gratuité, rétablissement de courant, abaissement de tarifs", a-t-il déclaré. "Malgré tout, il y aura certainement des baisses de production, peut-être à partir de ce soir mais sans doute plus demain, dans le nucléaire et l'hydraulique notamment, sans aller jusqu'à impacter les usagers. Je ne peux pas vous dire qu'il n'y aura pas des coupures très ciblées, je ne pense pas mais je ne peux pas être affirmatif", a-t-il poursuivi.

Toujours dans le secteur de l'énergie, ce jeudi 26 janvier va marquer un deuxième épisode de mobilisation de la CGT Pétrole, normalement d'une durée de 48 heures. Un troisième préavis de grève est prévu pour lundi 6 février, d'une durée de 72 heures, avec la possibilité d'être reconductible et d'entraîner des blocages dans les raffineries.

A lire aussi : Cheminots, remontées mécaniques, énergie... Ils envisagent la grève illimitée contre la réforme des retraites

Appel à "multiplier les actions"

Face à la presse ce mercredi, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a appelé à "multiplier les actions partout sur le territoire, d'ici au 31 janvier". Tout en s'adressant à la population pour de nouvelles mobilisations de masse, comme lors de la grève du jeudi 19.

Philippe Martinez (CGT): "Nous appelons à multiplier d'ici au 31 janvier les actions partout sur le territoire" pic.twitter.com/fgrc04OWB5

— BFMTV (@BFMTV) January 25, 2023

Certains secteurs ont déjà annoncé lutter contre le projet de réforme des retraites en envisageant une grève reconductible pendant les vacances de février. C'est le cas de la CGT Cheminots et de Sud-Rail, qui appellent également à descendre dans la rue le mardi 31 janvier. Toujours pendant les vacances, les syndicats des remontées mécaniques ont déposé deux préavis de grève.

A lire aussi : Retraites : quelles sont les trois prochaines dates de mobilisation contre la réforme ?

Nicolas Drusian avec Reuters
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?