Automobile : deux Aveyronnais ont bouclé le rallye de Monte-Carlo

  • Yanis Desangles et Nicolas Theron ont terminé le rallye de Monte-Carlo pour la première fois, dimanche 22 janvier, après avoir dû abandonner deux fois, en 2021 et 2022.
    Yanis Desangles et Nicolas Theron ont terminé le rallye de Monte-Carlo pour la première fois, dimanche 22 janvier, après avoir dû abandonner deux fois, en 2021 et 2022. Repro CP
Publié le

Engagé sur la 91e édition du Monte-Carlo avec sa Skoda Fabia R5, le duo composé du Capdenacois Yanis Desangles et du Saint-Christophorois Nicolas Theron a franchi la ligne d’arrivée de l’épreuve mythique en 36e position, dimanche 22 janvier. Les deux Aveyronnais n'avaient jamais réussi à terminer le rallye.

"C’était vraiment la concrétisation d’un rêve de gosse d’être à l’arrivée de cette course mythique", confiait Nicolas Theron, qui copilotait Yanis Desangles sur le rallye de Monte Carlo du 19 au 22 janvier. Un rêve que le duo aura mis trois ans à réaliser puisqu’en 2021, année de sa première participation, et en 2022, il a chaque fois été contraint à l’abandon, mécanique en 2021 et sur une sortie de route en 2022 lors de la dernière étape qui menait à Monaco.

Finalement deux sans trois

Cette année, enfin, ça y est, les deux Aveyronnais ont enfin franchi la ligne après quatre journées de course intense. "Dans la première étape, l’auto ne fonctionnait pas bien mais lors de l’assistance, Skoda a trouvé le problème et nous avons pu réparer. Alors que nous pensions que l’adage 'Jamais deux sans trois' allait nous contraindre à l’abandon." 

Les deux étapes suivantes se sont déroulées sans problème majeur et le tandem de Capdenac et de Saint-Christophe-Vallon s'est retrouvé au départ de la dernière étape. "Nous étions un peu tendus mais l’objectif était clair : voir le podium d’arrivée à Monaco. Nous sommes arrivés à nous relâcher pour profiter des trois dernières spéciales jusqu’à la délivrance, une fois la ligne d’arrivée franchie dans le dernier passage du Turini." 

La Finlande, prochain rêve à réaliser

Si Desangles et Theron ont terminé à la 36e place, ils ont écopé de quatre minutes de pénalité suite à une erreur technique concernant les pneus. Et ils ont finalement été classés 40es. "Ce rêve que je n’imaginais même pas il y a quelques années est devenu réalité", se réjouit Theron. 

Le duo se plaît sur les rallyes du championnat du monde et a aussi participé et terminé à deux reprises le rallye d’Espagne. "Maintenant, place à de nouveaux rêves, dont un que j’ai dans un coin de ma tête depuis tout petit : La Finlande, où j’ai déjà été en tant que spectateur et cette fois-ci, dans une auto de course. Mais bon pas cette année." 

En attendant, Yanis Desangles et Nicolas Théron seront sur les pistes du championnat de France Terre dès le mois d’avril à Villeneuve-d'Aveyron, pour le Terre des Causses. Et Nicolas Theron enfilera la casquette de président de l’ARVM en étant aux manettes du rallye du Vallon de Marcillac, fin mars.

Serge Carrière
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?