France : si les chômeurs "purs" restent en baisse au 4e trimestre 2022, l'emploi précaire augmente

  • Si les chômeurs "purs" diminuent, les personnes en activité réduite augmentent.
    Si les chômeurs "purs" diminuent, les personnes en activité réduite augmentent. Archives Centre Presse
Publié le , mis à jour

Selon les derniers chiffres de la Dares et de Pôle Emploi, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a baissé de 3,6% en France au 4e trimestre 2022. Mais le nombre d'emplois en activité réduite gagne lui du terrain, notamment concernant ceux qui travaillent moins de 78 heures par mois.

 

En comptant les départements d'outre-mer, il y avait 3.049.800 demandeurs d'emploi de catégorie A en France au 4e trimestre 2022, selon les derniers chiffres de la Dares et de Pôle emploi publiés ce mercredi 25 janvier. Soit une baisse de 3,6% sur le trimestre et de 9,3% sur un an.

Les emplois précaires ou en activité réduite augmentent

Avec les catégories B et C (2 279 300 personnes exerçant une activité réduite), c'est un total de 5 394 200 personnes qui sont inscrites à Pôle emploi, auxquelles il faut ajouter  706 900 personnes en catégorie D sans emploi (en contrat de formation ou de sécurisation professionnelle, en maladie...) ou E pourvues d'un emploi (en création d'entreprise, en contrat aidé...) qui ne sont pas tenues de rechercher un emploi.

Seul le nombre d'inscrits en catégories B et C, c'est-à-dire les emplois précaires ou en activité réduite augmentent : de +5,2% sur le trimestre pour les personnes exerçant une activité réduite courte, et de +2,3% pour celles exerçant une activité réduite longue. Désormais, les personnes en activité réduite représentent 42,25% des personnes en recherche d'emploi. Sur un an au niveau national, le nombre de personnes inscrites en catégorie B (travaillant au maximum 78 heures par mois) augmente de 9,7%.

Mais si l'on tient compte des trois premières catégories (A, B et C), le nombre d'inscrits diminue de 0,8% sur le trimestre et de 5,1% sur un an.

En Occitanie, le nombre d'inscrits à Pole Emploi en catégorie A, B ou C augmente de 0,3% sur le trimestre
En Occitanie, le nombre d'inscrits à Pole Emploi en catégorie A, B ou C augmente de 0,3% sur le trimestre Repro CP - Dares

Les inscrits à Pôle Emploi en hausse en Occitanie

Cette baisse globale de demandeurs d'emploi n'est pas de mise en Occitanie, où ce nombre est en hausse  de 0,3% sur le trimestre, avec 547 400 inscrits en catégorie A, B ou C, quand bien même le seul nombre d'inscrits en catégorie A est en baisse de 2,3% à 307 100 personnes.

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur est dans la même situation (+0,2% sur le trimestre pour les trois catégories, malgré une baisse de 4,4% en catégorie A), ainsi que la Corse (+1,6% pour les trois catégories, -1,9% en catégorie A).

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
filochard Il y a 2 mois Le 26/01/2023 à 20:44

Voilà l'emploi précaire ou activité réduite