Prime "coup de pouce chauffage" : dans quels cas pouvez-vous bénéficier de cette aide financière ?

  • Les montants et les plafonds de revenu pour bénéficier de la prime "Coup de pouce chauffage" ont évolué au 1er mars.
    Les montants et les plafonds de revenu pour bénéficier de la prime "Coup de pouce chauffage" ont évolué au 1er mars. Illustration - Pixabay
Publié le

L'aide peut aller jusqu'à 5 000 euros selon l'équipement qui prévoit de remplacer votre vieille chaudière.

Les montants du "coup de pouce chauffage" ont été revus au 1er mars 2023. Cette aide financière est délivrée afin de remplacer une chaudière au charbon, au gaz ou bien au fioul pour une installation plus moderne. Voici lesquelles :

  • une chaudière biomasse performante (chaudière qui utilise un combustible organique comme le bois et ses dérivés)
  • une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau ou hybride (système combinant la technologie d'une pompe à chaleur air/eau et d'une chaudière à condensation)
  • un système solaire combiné (système combinant un panneau solaire et un ballon de stockage)
  • un raccordement à un réseau de chaleur alimenté par des énergies renouvelables (ENR&R)
  • un chauffage au bois très performant

A lire aussi : Prime de partage de la valeur : quelles sont les conditions en 2023 pour bénéficier de l'ex prime Macron ?

Le "coup de pouce chauffage" peut être attribué aux propriétaires comme aux locataires depuis 2019 (les locataires doivent avoir l'accord du propriétaire). Les résidences principales comme secondaires sont éligibles à cette prime. Seule contrainte : le logement doit avoir été construit depuis plus de deux ans.

Quel plafond de revenus maximum ?

Cette aide est réservée aux plus modestes. Voici les plafonds des revenus fiscaux de référence pour pouvoir demander le "coup de pouce chauffage" :

  • 1 personne dans le foyer : 20 805 €
  • 2 personnes dans le foyer : 30 427 €
  • 3 personnes dans le foyer : 36 591 €
  • 4 personnes dans le foyer : 42 748 €
  • 5 personnes dans le foyer : 48 930 €
  • Par personne supplémentaire : +6 165 €

Selon le type d'installation qui viendra remplacer votre ancienne chaudière, l'aide peut grimper jusqu'à 8 000 euros. Le site du service-public liste le montant des aides pour chacun des équipements.

A lire aussi : ​​​​​Prix de l’énergie, fonctionnaires, rénovation thermique... ce qui va changer en 2023

À noter cependant : pour pouvoir bénéficier de cette prime, il est nécessaire de passer par une entreprise signataire de la "Charte Coup de pouce Chauffage PAC air/eau et eau/eau". La liste et un annuaire sont à disposition sur le site du service public.

Si la demande est acceptée, le "coup de pouce chauffage" pourra être versé de différentes manières :

  • par virement bancaire
  • par chèque
  • via une déduction de votre facture
  • sous une autre forme convenue avec la personne avec qui vous avez signé le contrat de prestation
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Marie12000 Il y a 8 jours Le 12/03/2023 à 21:19

il y a d'énormes bug à l'ANAH. impossible de déposer les dossiers pour beaucoup de familles qui sont en difficultés et ce depuis très longtemps
bien beau de mettre des aides pour ne pas les recevoir au final