Occitanie : un loup retrouvé mort étranglé dans un collet, l'association One Voice porte plainte

  • La louve a été retrouvée morte, probablement étranglée dans le piège.
    La louve a été retrouvée morte, probablement étranglée dans le piège. DR
Publié le

Le loup étant une espèce protégée, le piégeage de l'animal est interdit par la loi.

Le corps d'une louve a été retrouvé au début du mois de mars 2023 dans la commune de Barjac (Gard), au nord d'Alès. L'animal aurait été pris dans un collet et serait mort de ses blessures. Un "piège barbare pourtant légal", dénonce l'association One Voice qui a décidé de porter plainte pour "destruction d'espèce protégée et infraction à la réglementation encadrant la pratique du piégeage".

"Les animaux qui ne meurent pas par strangulation peuvent agoniser des heures durant dans un piège à mâchoire", s'insurge l'association.

Une autopsie va être menée

Le corps de la louve a été récupéré par l'Office français de la biodiversité, une autopsie sera menée pour s'assurer qu'il s'agit bien d'un canis lupus. Le loup appartenant à une espèce protégée, le piégeage de cet animal est interdit par la loi et "peut même s'apparenter à du braconnage".

"Si la victime de cet instrument de torture s’avérait ne pas être un loup mais une chienne, ou tout autre animal, son agonie et sa souffrance auront été les mêmes. Pour elle aussi, One Voice demande justice", martèle l'association.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme9360 Il y a 10 mois Le 08/04/2023 à 13:43

l association one voice va t elle porter plainte pour les betes tuees par les loups, les ours et les vautours?ces animaux font ils parti du registre des betes protegees par toutes ces assos qui defendent le bien etre animal?