Climat : le Giec va publier un rapport de synthèse très attendu, fruit d'un travail long de huit ans

  • Un rapport de synthèse du Giec va être publié le lundi 20 mars 2023.
    Un rapport de synthèse du Giec va être publié le lundi 20 mars 2023. Repro CPA
Publié le
Quentin Marais

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat des Nations unies (Giec) va dévoiler un rapport crucial, lundi 20 mars 2023.

C'est un rapport extrêmement attendu que le Giec va publier, lundi 20 mars 2023. Il s'agira là de la synthèse d'un long travail démarré il y a huit ans.

Le sixième en 33 ans

Le document que s'apprêtent à dévoiler les experts arbore une importance majeure. Ce type de synthèse est en effet un moment charnière dans la lutte contre le réchauffement climatique, puisque ce sera le sixième en plus de 30 ans. Les cinq premiers cycles ont donné lieu à des bilans rendus publics en 1990, 1995, 2001, 2007 et 2014.

Six rapports depuis 2015 

Le chiffre six symbolise ce travail, puisqu'il correspond également à la quantité de rapports qui ont animé ce cycle lancé en 2015. Le premier a été révélé en octobre 2018 et expliquait que l'implication humaine dans le réchauffement climatique ne faisait plus le moindre doute.

Le deuxième et le troisième datent de l'été 2019. L'un faisait un état des lieux des sols de la planète : le rôle de l'agriculture était alors pointé du doigt. L'autre portait une vigilance particulière sur les océans et les glaciers.

Enfin, trois autres rapports ont émané d'autant de groupes de travail du Giec. Le premier sur les éléments scientifiques avec des effets de ce changement, pour certains, irréversibles. Le deuxième sur les conséquences et l'adaptation autour du phénomène, avec une impossibilité de faire face à un réchauffement de 2°C. Et le troisième, enfin, qui cherche des solutions pour limiter cette crise, avec notamment des réductions immédiates des émissions de gaz à effet de serre.

Quid de l'objectif de +1,5°C ?

À l'occasion de la COP27, qui s'est tenue en Egypte en novembre 2022, François Gemenne, rapporteur du Giec, estimait chez nos confrères de Franceinfo que l'objectif d'une augmentation de température de 1,5 degré est "carrément hors d'atteinte" d'ici la fin du XXIe siècle. "Il faut dire la vérité aux gens, cet objectif ne semble plus atteignable", ajoutait-il, tout en précisant qu'il "n'est jamais trop tard. Il faut pouvoir se donner des objectifs atteignables qui ne soient pas des chimères". 

Déjà des records en 2023

Pour rappel, alors que l'année 2022 avait été marquée par plusieurs records au niveau de la météo, 2023 a démarré sur la même dynamique. Avec plus d'un mois sans précipitation significative en France entre janvier et février, cette période de sécheresse a été la plus longue jamais enregistrée dans l'Hexagone.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme13114 Il y a 11 mois Le 19/03/2023 à 18:12

On connaît déjà les conclusions. Il faut faire payer les riches des pays RICHES.
GIEC = Groupement Internationaliste d'Endoctrinement Communiste.