Camjac. Ninu, peintre graphiste sur les cimaises de la "Quincaillerie"

Abonnés
  • Des visages exposésà voir absolument. Des visages exposésà voir absolument.
    Des visages exposésà voir absolument.
Publié le
CORRESPONDANT

Comme si l’œil était le centre des attentions… A travers ces portraits, Ninu posera quelques-unes de ces toiles à la quincaillerie à partir de premier avril. Une artiste où le dessin de l’œil est appliqué, parfois sur des couleurs bleus, rouges suivant l’inspiration. Qui est vraiment Ninu ? Elle n’a jamais posé ses œuvres sur les cimaises de la "Quincaillerie". ce sera chose faite. Une artiste de plus, où l’on sent une sensibilité visible et un talent certain. La finesse des visages et leur expression laissent deviner un gros travail de réflexion. Il ne suffira désormais que de s’arrêter pour les découvrir et admirer. Chacune et chacun pourra apprécier. C’est en musique, avec Arnaud Cance que cette exposition, la première de 2023 ouvrira la saison culturelle de la salle d’exposition de la Quincaillerie. Le public est attendu samedi 1er avril, à partir de 11 heures sur la place Jean-Boudou.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?