Pourquoi EDF injecte 9 M€ dans les barrages du Nord-Aveyron

Abonnés
  • En 2023, l'opérateur public poursuit l'ouverture des vannes.
    En 2023, l'opérateur public poursuit l'ouverture des vannes. Centre Presse Aveyron - José A. Torres
  • Caroline Togna, directrice EDF a effectué un tour d’horizon à Lacroix-Barrez. Montézic a été évidemment évoqué.
    Caroline Togna, directrice EDF a effectué un tour d’horizon à Lacroix-Barrez. Montézic a été évidemment évoqué. Centre Presse Aveyron - O. C.
  • EDF injecte 9 M€ pour  les barrages du Nord-Aveyron.
    EDF injecte 9 M€ pour les barrages du Nord-Aveyron. Centre Presse Aveyron - O. C.
  • EDF injecte 9 M€ pour  les barrages du Nord-Aveyron.
    EDF injecte 9 M€ pour les barrages du Nord-Aveyron. Centre Presse Aveyron - O. C.
  • EDF injecte 9 M€ pour  les barrages du Nord-Aveyron.
    EDF injecte 9 M€ pour les barrages du Nord-Aveyron. Centre Presse Aveyron - O. C.
Publié le
Olivier Courtil

Outre la vidange de Montézic, EDF poursuit ses missions énergétiques et sa gestion de l’eau. L'opérateur public poursuit e, 2023 l'ouverture des vannes budgétaires pour ses sites hydroélectriques, notamment à Brommat, après une phase en 2022. Tour d'horizon.

La vidange totale de Montézic ne doit pas occulter le travail mené au fil de l’eau et de l’année sur les installations hydroélectriques du Nord-Aveyron. Ainsi, une réunion s’est tenue dernièrement à Lacroix-Barrez en présence des élus, services de l’État, associations et partenaires. En ce sens, Caroline Togna, directrice EDF Hydro Lot-Truyère, a rappelé, "qu’une des spécificités de notre métier d’hydraulicien est notre rapport au territoire. La production d’électricité avec la force de l’eau, la gestion de l’eau, est nécessairement une activité industrielle ouverte sur son environnement. Ce lien avec les acteurs du territoire est extrêmement important".

Les centrales hydroélectriques ont produit l'équivalent d'une consommation résidentielle de 280 000 personnes

Sur le plan économique, EDF Hydro Lot-Truyère emploie localement une cinquantaine de salariés, exploitants et mainteneurs, qui assurent l’exploitation, l’entretien et la maintenance de l’ensemble de ces aménagements. Les centrales hydroélectriques représentent 620 MW de puissance installée et ont produit cette année 500 GWh, l’équivalent de la consommation résidentielle de 280 000 personnes, soit la consommation annuelle de l’Aveyron.

Des travaux

En 2022, EDF Hydro Lot Truyère a également investi environ 7 M€ dans les travaux de maintenance et de rénovation des aménagements hydroélectriques (centrales et barrages) exploités par le groupement d’usine de Brommat Sarrans, au bénéfice de la sûreté et de la performance de production dont 15 % de ces chantiers en faveur des entreprises prestataires locales de l’Aveyron et du massif Central.

Parmi les principaux chantiers sur l’année écoulée : la rénovation des ponts roulants de Brommat 2, le transport du transformateur de secours national (TRNS 12) acheminé en décembre dernier, la rénovation partielle du groupe de production 4 de Sarrans et le remplacement de la roue du groupe de production 3 de Sarrans.

Gestion prudente de l'eau

Cette année, ce sont 9 M€ qui seront investis par EDF dans des travaux dont le remplacement du transformateur par le TRNS 12 et l’étanchéité aval du robinet sphérique du groupe de production 7 de Brommat.

L’eau des barrages ne sert pas uniquement à la production d’hydroélectricité. Une gestion fine et prudente de l’eau s’est organisée dès le printemps 2022 pour optimiser les stocks d’eau dans les retenues en prévision de l’été.

L’eau délivrée à partir des retenues pour le soutien d’étiage (du 1er juillet au 31 octobre) sert à sécuriser l’alimentation en eau potable, permet l’irrigation pour l’agriculture, assure la continuité des activités industrielles et préserve également le milieu aquatique.

Cette gestion a impliqué des arbitrages et une concertation très régulière de l’ensemble des acteurs mobilisés en gestion de crise durant tout l’été. "Nous poursuivons notre gestion prudente et mettons tout en place pour optimiser les stocks d’eau dans les retenues, mais cela dépendra des conditions climatiques dont la pluviométrie durant les prochains mois", a rappelé Caroline Togna.

25 % des besoins d’électricité

L’hydroélectricité joue un rôle essentiel pour le système électrique français, plus encore en hiver. L’hydroélectricité est une source d’énergie très réactive et les réservoirs d’eau des barrages représentent un stock d’électricité mobilisable à tout moment, plus particulièrement lors des pics de consommation d’électricité. Ainsi, cet hiver, durant les heures de pointe, la production hydroélectrique a couvert jusqu’à 25 % des besoins nationaux.

  • En chiffres

  • 50 salariés sur les exploitations Brommat et Sarrans.
  • 620 MW de puissance installée.
  • 500 GW de production pour répondre à la consommation de 280 000 personnes.
  • 7 M€ de travaux en 2022.
  • 9 M€ en 2023.

Le projet phare attend le feu vert de l’État

Caroline Togna en a profité pour évoquer l’avenir du parc hydraulique et avec lui, ses perspectives de développement conditionnées aujourd’hui au contexte réglementaire des concessions : "En Aveyron, nous avons le projet de conduire "Montézic II" visant à équiper la station de transfert d’énergie par pompage (STEP) de Montézic de deux nouvelles turbines pour une puissance de 460 MW et un investissement de plus d’un demi-milliard. Les STEP sont un pilier indispensable du système électrique et resteront demain une composante essentielle contribuant à répondre à la flexibilité de la demande. Montézic 2 compte parmi les projets de développement de STEP les plus aboutis avec une perspective de mise en service à horizon 2030 si les travaux étaient lancés "demain" après obtention du feu vert de l’État. Nul doute qu’un tel projet rejaillirait sur l’ensemble de la vallée, générant d’importantes retombées économiques. Et quelle fierté pour tous de participer à un tel projet, au cœur des enjeux énergétiques, qui nous rendra également plus résilients au changement climatique !"
Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?