Entre pédagogie et écologie : les collégiens ont étudié le Riou Mort

Abonnés
  • Atelier de la morphologie du Riou Mort./ DR
    Atelier de la morphologie du Riou Mort./ DR
  • L’étude du vivant en milieu aquatique./ DR
    L’étude du vivant en milieu aquatique./ DR
Publié le
GDM

Tout comme l’année dernière, en ce mois d’avril 2023, les 150 élèves des classes de 5e des collèges de Decazeville, Firmi et Cransac se sont rendus sur les berges du Riou Mort, aux Tuileries à Viviez, dans le cadre des "Collèges au fil de l’eau". Ce programme est porté par le syndicat mixte Célé – Lot médian, en partenariat avec la fédération de pêche de l’Aveyron. L’investissement des enseignants de SVT (Messieurs Delmas, Pradel et Costamagna) des collèges Paul-Ramadier de Decazeville et Jean-Jaurès de Cransac a contribué au succès de l’opération.

Quatre journées pédagogiques

Quatre journées pédagogiques ont été proposées aux élèves autour de la découverte des milieux aquatiques et de leur fonctionnement. Divisés en groupes, les collégiens ont bénéficié de trois ateliers sur la morphologie du Riou Mort, la qualité de l’eau, les rôles des zones humides et les inondations. Au travers de leurs mesures de terrain, les collégiens ont été invités à compléter un cahier pédagogique. Ces activités sur site font suite à une première séance en salle où les collégiens se sont interrogés sur les problématiques du bassin-versant du Riou Mort et les solutions à apporter pour améliorer son état. Les résultats de chaque groupe seront mis en commun et comparés à ceux de l’année 2022 lors d’une dernière intervention en classe au mois de juin. Un poster bilan sera produit à l’issue de l’année scolaire. L’ensemble du programme d’animation a été rendu possible grâce au soutien financier de l’État, l’agence de l’eau Adour Garonne, la Région Occitanie et Decazeville communauté dans le cadre du Programme d’action et de prévention des inondations du bassin du Lot.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?