Sénergues. Quilles de huit : trois quadrettes ont réussi à jouer ce dimanche

Abonnés
  • L’équipe Cavalié n’a pas encore abdiqué.
    L’équipe Cavalié n’a pas encore abdiqué.
Publié le
CORRESPONDANT

L’exécrable météo qui doit donner des migraines aux responsables départementaux a encore sévi lors de ce week-end qui aurait dû voir se dérouler manches de rattrapage et 4e manche ordinaire, soit la mi-saison. Las, encore une fois les Dieux du ciel en ont décidé autrement.

Conséquence : les trois quadrettes de 3e série, au repos forcé, n’ont disputé que deux manches et leur position reste inchangée. La quadrette d’essor Fayel, sous le quillodrome de Campuac, a accompli également sa 2e manche. Avec le 16e score de la journée elle reste à la 17e place du classement soit en position de relégable. Mais il reste six manches à jouer pour cette quadrette et ce ne sont que six petites quilles qui manquent à l’heure actuelle pour assurer le maintien. Tout reste donc possible dans cette poule antichambre de l’élite. Les deux quadrettes de promotion ont quant à elles trois manches à leur actif. En promotion B, l’équipe Cavalié, bien qu’elle ait grappillé quelques quilles aux adversaires du bas de tableau, reste pour l’instant à la 20e place avec 33 quilles de retard sur le premier non relégable. Challenge encore réalisable alors qu’il reste cinq manches à disputer. En promotion A, l’équipe Vigouroux avait lancé cette 3e manche sur les chapeaux de roues avec une première partie à 206. Les deux parties suivantes ont été plus laborieuses et, avec le 11e score de la journée, la quadrette se retrouve positionnée en milieu de tableau, 9e. Souhaitons à nos dirigeants départementaux et à tous les licenciés de quilles que la météo de début juin soit plus clémente puisque c’est dans cette période que devront être jouées quatre voir cinq manches afin de mettre le calendrier à jour.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?