Disparition : "Le guetteur, la vigie, la véritable sentinelle de Rodez", Roger Trémouilles est décédé

  • Roger Trémouilles, dans la chapelle Notre-Dame de Pitié dont il était un fin connaisseur.
    Roger Trémouilles, dans la chapelle Notre-Dame de Pitié dont il était un fin connaisseur. Centre Presse - José Torres
Publié le

Figure emblématique de la ville de Rodez, il est décédé à l'âge de 94 ans. 

"Il est le guetteur, la vigie, la véritable sentinelle de la ville". C'est ainsi que le conteur du patrimoine Jean-Philippe Savignoni avait résumé Roger Trémouilles lors de la projection du film "Paroles de Ruthénois".

Le gardien de Notre-Dame-de-la-Pitié

Tellement juste. "Qui n'a pas un jour croisé Roger Trémouilles, que ce soit dans les rues de Rodez où à la chapelle Notre-Dame-de-la-Pitié dont il fut longtemps le gardien", glisse l'élu Jean-Michel Cosson. En 2014, il lui avait d'ailleurs remis la médaille de la Ville, à l'occasion d'une exposition qui lui était dédiée à la mairie. Elle était intitulée "Le monde de Roger".  

60 ans de mémoire patrimoniale en images

Deux ans auparavant, le musée Fenaille lui avait également rendu hommage en projetant le film :  "Sous les pas de Roger Trémouilles, 60 ans de mémoire patrimoniale en images".  

Roger Trémouilles, né en 1928 à Rodez, faisait sans nul doute partie de ceux qui connaissaient le mieux la ville, son passé, ses secrets. Il était de toutes les fouilles qui ont pu se dérouler dans la ville, aux côtés notamment de Louis Balsan. Un appareil photo jamais très loin, il a immortalisé de multiples scènes archéologiques de la ville. 

"Chef de cabinet"

Après avoir passé quelques années à Paris (dont il était revenu à pied racontait-il),  plus d'une vingtaine d'années à travailler dans le magasin Prisunic pas loin de la cathédrale, Roger Trémouilles avait ensuite été embauché par la municipalité. Avec cet humour qui le caractérisait également, Roger Trémouilles glissait qu'il était devenu "chef de cabinet"... puisqu'il nettoyait les toilettes municipales. 

Un amour immodéré pour Rodez

Derrière son regard brillant, cet homme de petite taille qui ne se prenait pas au sérieux, cachait un amour immodéré pour Rodez et recelait en lui bien des secrets de cette ville. Et l'on peut être sûr qu'il en a emporté avec lui quelques-uns... 

Ses obsèques seront célébrées le 1er septembre à 10 h 30 au crématorium de Rodez suivies de l'inhumation au cimetière.    

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
MIRAGE4 Il y a 6 mois Le 30/08/2023 à 15:41

J'AI EU la chance de travailler avec lui en 1974 au dépot du prisunic avenue des fusillés à RODEZ ,il n'était pas au magasin lui-même mais magasinier préparateur des commandes au dépot ;j'ai toujours gardé un souvenir amusé de cet homme pationné par les recherches archéologiques un homme sympa et pitoresque parfois même surprenant mais toujours content .RODEZ pert un amoureux fou de "sa" ville...Insassiable dans sa passion ....

Occitanix12 Il y a 6 mois Le 29/08/2023 à 15:33

Aurevoir Roger, j'aimais beaucoup parler avec toi. Tu avais toujours une anecdote à me raconter. J'étais admiratif de tes connaissances sur les fouilles effectuées dans la ville et ton amour pour la chapelle notre Dame de la Pitié. Reposes en paix mon ami.