Rugby : Millau à Bourges pour un printemps radieux

Abonnés
  • Les Millavois de Gauthier Escalaïs lancent leurs phases finales à Bourges, dimanche 12 mai.
    Les Millavois de Gauthier Escalaïs lancent leurs phases finales à Bourges, dimanche 12 mai. Centre Presse Aveyron - Théo Costecalde
Publié le
Stéphane Sécail

L’heure est aux phases finales pour les Sud-Aveyronnais. Dimanche 12 mai, ils se déplacent à Bourges pour le 16e de finale aller face à cette équipe reléguée de Fédérale 1 la saison dernière. Coup d’envoi à 15 heures !

Après une première partie de saison plus que réussie qui a vu Millau terminer à la deuxième place de sa poule, derrière le Rugby club Méditerranée, avec 16 victoires, un nul et cinq défaites, la phalange Somiste démarre, dimanche 12 mai, les phases finales directement en 16es.

Une étape qui se déroule en matches aller-retour. Et l’adversaire proposé aux Millavois est inédit : Bourges, club ambitieux relégué de l’étage supérieur et qui a mis les moyens pour y revenir. Gros tirage donc pour les Sud-Aveyronnais qui se déplace ce dimanche (15 heures) dans le Cher, avant le retour prévu dimanche 19 mai au Parc des sports.

Bourges, une équipe taillée pour remonter en Fédérale 1

Évoluant à plus de quatre heures de route de Millau, Bourges est une équipe très solide et de laquelle les Somistes devront se méfier. Baptiste Majorel, l’un des entraîneurs sud-aveyronnais, a d’ailleurs pu se renseigner et observer cet adversaire dans la semaine pour choisir la stratégie à adopter.

Au tour précédent, en barrages, Bourges a reçu et éliminé un adversaire bien connu des Millavois : Villefranche-de-Lauragais, qui fut à deux doigts de créer l’exploit dans le Cher, ne s’inclinant que 29 à 24 dans les derniers instants de la partie, après avoir mené 21-9. Pourtant réduits à 13 en fin de partie, les Berruyers se sont imposés notamment grâce à des avants très costauds. Avec un bon nombre de joueurs du Pacifique et d’Afrique du Sud dans l’effectif pour densifier une équipe taillée pour remonter en Fédérale 1, ce qui est d’ailleurs l’objectif du club. Pour compléter le tout, les rouge et noir du centre de la France possèdent en Vivien Fesser un buteur très précis, auteur de 19 points dimanche dernier.

A lire aussi : Rugby : à Millau, la belle transmission à l'aile entre père et fils chez les Wadelle

Les Millavois devront donc éviter de faire des fautes pour ne pas se faire punir, mais ils ont déjà montré leurs facultés d’adaptation à l’adversaire à l’extérieur, surtout cette saison. Baptiste Majorel précise : "Pas de préparation spéciale pour ce match. Juste, on a pu avoir un week-end de repos supplémentaire et remettre une dernière dose de préparation physique pour être prêts pour la double confrontation qui s’annonce. On s’est préparés comme pour les autres matches et on n’a rien changé à nos habitudes."

Perraux trop juste, Escalaïs capitaine

Depuis sa dernière rencontre de la phase régulière, à Prades (défaite 27-20, le 21 avril), le groupe a pu se régénérer à la fois physiquement et psychologiquement. Et c’est vrai que d’éviter le tour de barrages va permettre à l’équipe millavoise d’arriver fraîche sur cette confrontation, et en ayant eu le temps de se préparer.

Coté effectif, le capitaine Ewen Perraux est encore un peu juste pour postuler, le deuxième ligne Gaël Naudan est encore blessé, mais c’est avec un groupe quasi au complet et compétitif que Millau a pris la route samedi après-midi pour Bourges. Les dirigeants du Som ayant mis leurs joueurs dans les meilleures conditions pour préparer ce match important et commencer les phases finales de la meilleure des manières.

A lire aussi : Rugby : Gauthier Escalaïs, la dernière danse pour le buteur et métronome de Millau

"On avait planifié cette coupure et je ne pense pas qu’on manque de rythme, remarque Majorel. On a fait une très grosse opposition réelle sur un entraînement poussé et intensif. Il faudra juste savoir s’adapter à leur terrain synthétique et voir les conditions climatiques, en espérant qu’il ne fasse pas trop chaud d’un coup car sur un terrain synthétique, la chaleur se fait beaucoup plus ressentir." Ce dimanche, les Sud-Aveyronnais devront faire douter cet adversaire qui peut paraître parfois indiscipliné et concrétiser les occasions qui se présenteront. Et à ce niveau, les sang et or peuvent faire confiance au buteur Gauthier Escalaïs, qui sera capitaine.

Se nourrir des dernières phases finales

L’objectif annoncé par le Som en début d’exercice était de faire mieux que la saison précédente. Il lui faudrait donc passer le tour qui se profile. "Le groupe a continué à se construire depuis l’année dernière et, dans la réussite comme dans l’échec, il a mûri et grandi, souligne Baptiste Majorel. Nous savons à quoi nous attendre dans ces rencontres de phases finales. L’an dernier, on n’a été sortis que d’un petit point sur deux rencontres, face à une équipe qui est montée en Fédérale 1 (défaite 27-23 à l’aller et victoire 18-15 au retour, contre Saint-Jean-en-Royans). Et cette expérience va nous servir. On a grandi, j’ai grandi et concernant la gestion sur deux matches, on a prévu plus de choses."

Au sein de l’équipe millavoise, une atmosphère particulière règne avec la fin d’un cycle et le départ annoncé de Sébastien Petit, l’entraîneur des avants, ainsi que l’arrêt de quelques joueurs cadres. Et nul doute que la motivation sera au rendez-vous pour jouer le plus longtemps possible. "En toute humilité on ne parle pas de montée ni de titre. L’objectif, c’est le match aller de 16es de finale à Bourges. Et en fonction du résultat, on préparera le retour. Le groupe vit bien, très bien même, mais à chaque dimanche suffit sa peine", ajoute le technicien.

Le XV de départ

Calvi – Delouis, Austruy, Fekitoa, Wadelle – Escalaïs (o, cap.), Rorato (m) – Fournier, Coste, Metral – Mezaïr, A. Bourrel – Herail, Petit, Pupier.

Remplaçants : Roques, Mariamon, G. Bourrel, Heinderschiett, De March, Vergne, Favre-Trosson.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?