Aveyron : folklore, animation et amitié, le premier festival interrégional de la Bourreïo-d’Olt remporte un gros succès

  • La Bourreïo d’Olt a fait évoluer sur scène près de 50 danseurs.
    La Bourreïo d’Olt a fait évoluer sur scène près de 50 danseurs.
Publié le
Centre Presse Aveyron

Depuis son installation à Saint-Côme-d’Olt, ce groupe folklorique se démène pour faire vivre le folklore, animer son village d’accueil et cultiver l’amitié avec des troupes partageant les mêmes valeurs.

Ce jeudi de l’Ascension, la salle des fêtes avait fait le plein. Pour son premier festival folklorique interrégional la Bourreïo-d’Olt, présidée par Marie-Paule Bès et Baptiste Veyre, avait convié la Bourrée du Caldaguès venue en voisine de Chaudes-Aigues et le groupe Canto Cigale du Pontet dans le Vaucluse pour un spectacle d’un peu plus de 2 heures qui a comblé un public particulièrement nombreux.

La rencontre des folklores

Si le folklore auvergnat des Cantaliens et celui rouergat des Saint-Cômois ont beaucoup d’accents communs, ne serait-ce que l’accompagnement à l’accordéon et à la cabrette d’un répertoire de bourrées, de polkas et montagnardes, celui des Provençaux du Pontet accompagné au son du pipeau et du tambour évoluait dans un registre bien différent parfois aux accents pagnolesques comme la partie de pétanque même si la danse "des esclops" a rappelé que la Provence parle aussi la langue d’oc.

Une première savoureuse qui demande à avoir une suite !

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?