VIDÉO. Les écoles Être, "un réseau d’alternatives" qui proposent à des jeunes sortis des circuits des formations à la transition écologique

Publié le

À Najac, Gaillac et Figeac, trois écoles Être aident les jeunes en difficulté à découvrir les métiers liés à l’écologie et à l’environnement. Des formations financées en partie par le Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées.

Pour former une génération de demain à l’écologie et aux métiers manuels, les écoles Être proposent des formations découvertes, de deux semaines, et de préqualification, qui dure trois mois, aux jeunes en difficulté. Âgés entre 16 et 25 ans ou jusqu’à 30 ans pour les travailleurs handicapés, "l’idée est d’accompagner chacun à se connaître soi-même et leur donner envie de commencer à construire une poursuite professionnelle", confie Maylis de Saint Salvy, coordinatrice de l’école Être en Ségala en Aveyron.

Une centaine de jeunes accompagnés

À Najac, Gaillac et Figeac, ces écoles sont soutenues financièrement par la région Occitanie, le fonds social européen et le Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées, depuis mi-2023, avec le Fond’Actions Jeunes.

Œuvrer en faveur des jeunes qui en ont le plus besoin, leur apporter des compétences verdissantes, offrir un apprentissage par le faire, apporter une main-d’œuvre à des entreprises qui ont des problématiques liées à l’emploi… "Quand on voit qu’une centaine de jeunes ont été accompagnés depuis le début du mécénat, leur implication, le développement des écoles, qu’on répond à des problématiques sociétales, environnementales et d’entreprises, on a envie d’alimenter ce triptyque magique", conclut Bertrand Rouanet, le délégué général du CA Nord Midi-Pyrénées.

» Retrouvez l’ensemble de notre dossier en cliquant ici

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?