Dans cette ville de l'Aveyron, un couvent "déchiqueté", puis ce sera la Poste et un autre bâtiment, pour "ouvrir la page de l'avenir"

  • L’ "ogre" mécanique en action.
    L’ "ogre" mécanique en action.
Publié le
Centre Presse Aveyron

Plusieurs bâtiment de la cité thermale de Cransac vont laissser la plae à d'autres structures.
 

"Je n’ai jamais été scolarisé à l’école Saint-Michel, j’ai toujours fréquenté les écoles publiques de Cransac. Pour autant, je ressens comme beaucoup de Cransacois, un pincement au cœur en voyant les "mâchoires" de la pelle mécanique en train de dévorer le bâtiment du couvent", avouait dernièrement le maire Bernard Canac, en observant la première phase de disparition de l’îlot Saint-Michel et de son ancien couvent, qui à l'avenir abritera seniors, randonneurs et/ou sportifs.

"Il faut désormais tourner la page du passé et ouvrir celle de l’avenir de Cransac", a expliqué l’élu.

Puis la Poste, un gîte, un bâtiment du collège, la place

Après la déconstruction du couvent, ce sera au tour de l’ancienne Poste, puis suivra le bâtiment de "L’Etape", pourtant un gîte.

Cette opération déconstruction se terminera par le bâtiment du collège, qui nécessitera un désamiantage. "Pour compléter ce cheminement sur l’avenir de notre ville, dès le début de l’année prochaine, les premiers travaux de réhabilitation de la place, seront engagés", a annoncé le maire cransacois.

La cité thermale va se transformer...

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?