Attaque du fourgon pénitentiaire dans l’Eure : "Je n’ai plus de larmes dans mon corps", l’un des agents tués allait être papa

  • Une minute de silence a été respectée dans les établissements pénitentiaires, à 11 heures, ce mercredi.
    Une minute de silence a été respectée dans les établissements pénitentiaires, à 11 heures, ce mercredi. MAXPPP - STEPHANE MORTAGNE
Publié le , mis à jour

Le père d’Arnaud Garcia, un agent pénitentiaire de 34 ans tué lors de l’attaque dans l’Eure, pleure la disparition brutale de son fils.

Alors qu’ils transportaient un détenu en direction de Rouen, des agents pénitentiaires ont été attaqués par un commando lourdement armé dans l’Eure, au niveau du péage d’Incarville. Fabrice Moello, 52 ans, et Arnaud Garcia, 34 ans, ont été tués. Trois agents ont été blessés, dont deux en urgence absolue avec un pronostic vital engagé.

"J’ai tellement pleuré cette nuit que je n’ai plus de larmes dans mon corps", s’est exprimé Dominique, le père d’Arnaud Garcia au micro de BFMTV. Il a expliqué que son fils venait d’être affecté au centre de Caen (Calvados), trois mois auparavant. Un poste qui devait lui permettre d’avoir plus de temps pour lui… et pour cause, il aurait dû devenir papa dans quelques mois.

"On m’a volé ma descendance"

Sa femme est enceinte de 5 mois et va apprendre le sexe de l’enfant la semaine prochaine. "Elle m’a dit, 'mon enfant ne connaîtra jamais son père'. On m’a volé ma descendance". Arnaud Garcia avait annoncé à ses proches qu’il allait devenir papa lors de la cérémonie du 8-Mai. Il s’était marié en 2021 avec Mary, et Dominique, en tant qu’adjoint au maire, a eu "la chance de présider cette cérémonie".

Auprès de RTL, le père d’Arnaud explique que l’épouvantable nouvelle lui a été annoncée par un coup de téléphone du ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti.

"Arnaud, ce héros, est parti"

"Il est arrivé à l’âge de 10 ans à l’école de Blangy, je peux en témoigner, nous étions dans la même classe…", a partagé sur les réseaux sociaux Dorian Coge, maire de la commune de Blangy-le-Château et ami d’enfance d’Arnaud Garcia. "Depuis son jeune âge, Arnaud était attiré par l’engagement auprès des forces de l’ordre, il détestait l’injustice et a choisi une carrière en centre pénitentiaire. Il a gravi les échelons au sein des centres de Caen et Argentan".

"Un village entier en deuil, une famille dévastée, un pays sous le choc, Arnaud, ce héros, est parti, en exerçant le métier qu’il rêvait, cet uniforme qu’il portait fièrement l’a rendu vulnérable, sa foi en la justice et l’ordre ont été mis à l’épreuve".

Qui était Fabrice Moello ?

Fabrice Moello est la deuxième victime de l’attaque mortelle dans l’Eure. L’homme de 52 ans était le père de deux jumeaux, qui s’apprêtent à fêter leur 21e anniversaire. Le capitaine travaillait dans l’administration pénitentiaire depuis 1996.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Bartas Il y a 3 jours Le 15/05/2024 à 18:46

Sincères condoléances à la famille. Chers Français, ne vous trompez pas aux prochaines élections, car sinon le massacre continuera !