Certains produits commandés sur Internet risqués pour la santé ?

  • / /

Souvent moins chers, distinctifs et variés, les produits internet attirent un grand nombre d'acheteurs. Selon des associations de défense de consommateurs connues, environ 70 % des articles trouvés en ligne sont nocifs pour la santé. Les mutuelles d'assurances s'inquiètent de ce constat et alertent.
 

Les produits susceptibles de nuire à la santé

Si certains produits comme les médicaments et cosmétiques non homologués sont facilement identifiables, d'autres représentent un danger moins visible. Des bijoux contenant des substances irritantes, des jouets trop fragiles, des produits de blanchiment des dents irritants pour les gencives, etc. inondent le web. En tout, ce sont 250 produits qui ont été mis sur le banc d'essai et classés par niveau de dangerosité. Des mutuelles santé et comparateurs de mutuelles santé comme Lecomparateurassurance mettent par exemple en avant les risques encourus par les consommateurs face à des produits innovants tels que les appareils électroniques. Explosion, choc électrique, incendie... Les risques sont illimités ou presque.

 

Quelles actions pour limiter la diffusion de produits dangereux

Les associations de consommateurs se sont rapprochées des vendeurs internet proposant ces produits pour en demander le retrait immédiat. Conscientes du problème, les plateformes tentent parfois de changer leurs règles et prennent certaines directives mais elles restent peu nombreuses.

Si les efforts se poursuivent pour faire changer la réglementation et obliger les fournisseurs en ligne à tenir compte de la sécurité des produits proposés, peu de changements sont attendus avant 2021. Les associations demandent à ce que le consommateur ne soit pas le seul à être reconnu comme responsable de la dangerosité du produit acheté. La plateforme serait alors sous la menace de poursuites judiciaires.

 

Comment reconnaître un produit potentiellement nocif pour la santé ?

Parce que la plupart des plateformes en ligne ne sont pas décidées à retirer les articles reconnus comme dangereux de leurs pages de vente, le consommateur doit être particulièrement attentif aux informations fournies. En France et ailleurs en Europe, lorsqu'un produit présente des risques, il est immédiatement rappelé par le fabricant. Ce procédé s'avère complexe et souvent long même si des encarts sont insérés sur le site de vente. Ailleurs dans le monde, cette pratique n'est pas systématique et absolument pas obligatoire.

Pour se protéger, l'internaute doit se baser sur les normes et réglementations respectées par le produit. S'il recherche un médicament, il doit s'assurer qu'il ne s'agit pas d'une contrefaçon et préférer dans tous les cas le site d'une pharmacie reconnue, ayant une adresse physique en France.

Ciblés par les associations de consommateurs européennes, les produits non régis par des normes et non sécurisés sont à présent listés par les mutuelles santé. Des efforts sont faits pour dénoncer les fabricants fautifs et informer la population. Une façon d'apprendre à mieux consommer en prenant soin de sa santé !

Centre Presse Aveyron