Éducation

Le spectacle "Pèire Petit" a ravi les scolaires

  • Les élèves des écoles Jacques-Prévert et Saint-Joseph de Luc avant le début du spectacle.
    Les élèves des écoles Jacques-Prévert et Saint-Joseph de Luc avant le début du spectacle.
Publié le / Modifié le S'abonner

Les deux comédiens Gilles et Yves ont interprété ce conte en occitan dans le cadre de la Prima Occitana.

Vendredi dernier, les élèves des écoles Jean-Boudou de La Primaube, Jacques-Prévert et Saint-Joseph de Luc ont assisté, dans le cadre de la Prima Occitana, au spectacle "Peire Petit" interprété par Gilles et Yves de la Rampe Tio, à l’espace Antoine-de-Saint-Exupéry. Auparavant, les enfants avaient travaillé en ateliers le texte et les décors de Peire Petit…

C’est la vie d’un enfant puis d’un homme "différent" que les deux comédiens ont narré sur scène. Ils ont raconté en occitan cette vie comme un conte naïf et donc par moments cruel. Au fur et à mesure de l’avancement du récit, s’aménage et se transforme un dispositif scénique fait de tôles ondulées. Certaines de ces tôles, en fond de scène, deviennent surfaces de projection vidéo, sur lesquelles viennent s’inscrire les traces de la "Grande" Histoire. Comme Pèire Petit bricolait ses bouts de métal, Gilles et Yves les dessinent, les plient, les découpent pour en faire sortir des silhouettes de personnages. Le travail du décorateur accessoiriste a consisté à élaborer des petits objets découpés (vaches, herbes, fleurs, avions, cyclistes, poules…), pour qu’ils soient posés ou aimantés avant que toutes ces silhouettes métalliques se rejoignent dans le ballet final du monde féerique de Pèire Petit. Tous ces éléments disparates constituent un manège bricolé et animé, comme la mémoire d’un siècle au mouvement incessant, comme la vie, la poésie d’un vacher difforme et très attachant, comme une valse sans fin…

Autour du spectacle "Pèire Petit", différents thèmes sont abordés. Ce spectacle est un point de départ : s’interroger en s’amusant et s’impliquer individuellement et collectivement. Les thèmes et notions abordés par l’incroyable histoire de "Pèire Petit", aident à grandir, à s’épanouir, à mieux vivre ensemble : la différence, la tolérance, l’ouvrage artistique (art brut, art des simples, recyclage…), les contextes historiques et géographiques (les 2 guerres mondiales, la naissance de la société de consommation, l’industrialisation…), l’ingénierie mécanique…

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

293000 €

Dans un village paisible, au calme et sans vis à vis, corps de ferme compos[...]

260000 €

Belle maison traditionnelle sur une parcelle d'environ 4000 m² composée rez[...]

450 €

LA PRIMAUBE : T2 dans une résidence calme et dans un cadre de verdure proch[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir