Le Ruthénois Jean-Gabriel Causse se livre avec encore plus de mots et davantage de couleurs

Abonnés
  • Le nouvel livre de Jean-Gabriel Causse, "L’étonnant pouvoir des couleurs (en couleurs)", est sorti mercredi.	Rui Dos Santos
    Le nouvel livre de Jean-Gabriel Causse, "L’étonnant pouvoir des couleurs (en couleurs)", est sorti mercredi. Rui Dos Santos Reproduction - L'Aveyronnais
Publié le
A Paris, Rui Dos Santos

L’écrivain et coloriste de 53 ans, né à Rodez et installé à Montrouge, vient de sortir son dernier ouvrage, intitulé "L'étonnant pouvoir des couleurs (en couleurs)".

"Génial ! Pour nous, qui avions lu le premier livre jusqu’à faire détacher les pages, ça va être comme voir le film d’un roman aimé... Mettre des images aux mots, mettre des couleurs aux idées".

Sa notoritété a fait le tour de la planète

Posté par Anna Arena, consultante styliste et fondatrice de The good color, ce message a touché Jean-Gabriel Causse au cœur. Il est lié à la sortie du dernier ouvrage du Ruthénois de 53 ans, installé à Montrouge (92), en banlieue parisienne, dont la notoriété a fait le tour de la planète.

"L'étonnant pouvoir des couleurs" vient de paraître

Intitulé "L’étonnant pouvoir des couleurs (en couleurs)", il est paru mercredi chez Flammarion (32 €, 208 pages). En quelques jours seulement, les commentaires élogieux ne manquent pas. Comme, par exemple, celui de Marion Lamarque : "Merci d’avoir collecté, analysé et restitué, de manière si accessible, l’ensemble des études scientifiques qui prouvent l’influence de la couleur sur nous. Ce livre est un outil formidable pour tous les concepteurs, pas seulement les designers coloristes".

Diplômé de l'école supérieure de publicité

Jean-Gabriel Causse... rougit un peu, tout en lançant, dans un grand éclat de rire : "Je passe encore par les portes. Je suis resté toujours le même". Il parle toutefois, sans prétention, "d’un luxe énorme" : "Celui d’avoir gagné en liberté". Né à Rodez, le 18 février 1969, marié à une ambassadrice du Vallon, père de deux enfants, il a été diplômé de l’école supérieure de publicité, en 1992. Reconnu dans le monde entier comme coloriste et designer, il a créé, en 2007, sa marque de textile, baptisée Bluebretzel, mise en sommeil en 2014, année où il s’est mis à l’écriture.

Et c’est justement une nouvelle version de "L’étonnant pouvoir des couleurs" qui est, depuis peu, dans les bacs. Ce premier essai, sorti aux Editions du Palio, a été suivi de trois romans : "Les crayons de couleur" (2017 chez Flammarion et 2018 chez J’ai lu), "L’algorithme du cœur" (2019 chez Flammarion et 2020 chez J’ai lu), et "Les couleurs invisibles" (2022 chez Flammarion).

Il ne se limite toutefois pas à l’appellation "écrivain" sur sa carte de visite : "Je reconnais que cette activité prend beaucoup de place, mais il y en a beaucoup d’autres. J’aime rencontrer des gens différents, je suis un touche-à-tout, qui n’apprécie pas d’être catalogué".

Aménagement de bureaux pour LVMH

Il poursuit d’ailleurs sur le sujet : "L’écriture est en effet devenue très importante dans ma vie. Ca fonctionne et ça plait, je suis porté par le public. Tout cela me pousse à continuer".

C’est donc "tout naturellement" qu’il a donné naissance à "L’étonnant pouvoir des couleurs (en couleurs)". "C’est ce qu’on appelle un beau livre, qui peut faire un joli cadeau pour Noël, explique Jean-Gabriel Causse. L’essai de 2014 a été transformé puisqu’il a été traduit en seize langues et a été en tête des ventes en France pendant quelques semaines. Il se vend toujours".

Une lecture à deux vitesses

Et d’enchainer : "Comme c’est un best-seller, pas mal d’éditeurs m’ont dragué, m’invitant à écrire la suite. J’ai dit "Non" car il n’y avait pas la matière, il y aurait eu trop de redites. J’ai préféré une version enrichie en mots et... en couleurs". "Il y a huit ans, j’avais fait le choix de parler des couleurs sans les montrer, des couleurs qu’il n’y avait pas, détaille-t-il.

Cet ouvrage va toucher un autre public, qui n’aime peut-être pas les essais. Il peut y avoir une lecture à deux vitesses : soit les titres et les illustrations, soit en prenant en compte les textes".

"Un beau nuancier"

En attendant le prochain livre, "qui sera certainement un roman", l’Aveyronnais a "des journées bien remplies". Il aménage ainsi, par exemple, des bureaux pour LVMH en France, crée une collection avec le designer Laurent Badier qui expose, notamment, au musée MoMA à New York, assurant dans le même la mission de directeur artistique chez Perrot & Cie, créateur, depuis 1946, de belles peintures.

Il conclut : "Le fruit de ce travail est un beau nuancier, avec cent couleurs harmonieuses issues de dix tableaux de maîtres impressionnistes. Comme coloristes, on n’a pas trouvé mieux que ces peintres".

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?