Faits divers

Quatre blessés graves dans un accident à Sauclières

  • ACCIDENT ENTRE SAUCLIERES ET ST JEAN DU BRUEL LE VEHICULE AU GARAGE SAUQUET LA CAVALERIE / CAMION RENVERSE A LAURAS  / FD
    ACCIDENT ENTRE SAUCLIERES ET ST JEAN DU BRUEL LE VEHICULE AU GARAGE SAUQUET LA CAVALERIE / CAMION RENVERSE A LAURAS / FD Eva Tissot/ML -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Quatre personnes grièvement blessées, dont deux enfants, âgés de 5 et 8 ans. Tel est le lourd bilan d’une collision survenue hier à midi sur la RD 999, entre Sauclières et Saint-Jean-du- Bruel.

Les deux voitures impliquées dans cet accident de la circulation se sont violemment percutées alors qu’elles roulaient en sens inverse dans une courbe située à 1 km environ du village de Sauclières. D’importants moyens terrestres et aériens, venus de Millau, Nant, mais aussi de Montpellier, Le Caylar et du Gard ont été déployés sur les lieux pour venir au secours des victimes souffrant de multiples blessures.

La mère des deux enfants, âgée de 32 ans, dans un état critique

Le conducteur circulant dans le premier véhicule - un 4x4-, âgé de 45 ans et demeurant Sauclières, a été conduit par une ambulance à Montpellier. Dans le second véhicule - une Kia -, les sapeurs-pompiers ont dû se résoudre à désincarcérer certains passagers, parmi lesquels se trouvaient deux enfants, une fillette âgée de 5ans et son frère, âgé de 8ans. Blessé aux jambes, il a été, tout comme sa jeune sœur, héliporté dans la foulée par le Samu vers les centres hospitaliers de Rodez et de la préfecture héraultaise.

Leur maman qui était au volant a également été prise en charge en urgence à Montpellier après avoir été héliportée par le Dragon 34 de la Sécurité civile. L’état de santé de cette femme âgée de 32 ans était jugé critique.

Une fois sur les lieux, les gendarmes de Saint-Jean-du- Bruel, Millau et La Cavalerie ont procédé aux constatations d’usage et récolté plusieurs témoignages visant à établir avec précision les circonstances qui ont amené l’accident.

Piégée par le verglas d’été

Les enquêteurs étaient hier soir en mesure d’assurer que la conductrice avait perdu le contrôle de son véhicule probablement après avoir glissé sur une portion de chaussée rendue glissante par le "verglas d’été", un phénomène difficile à discerner, et dû à l’accumulation d’hydrocarbures sur la route après une longue période de sécheresse.
La voiture se serait alors déportée sur la voie de gauche où elle a été percutée sur le flanc par le 4x4 qui venait de face. Le choc fronto-latéral a déformé l’habitacle, rendant prisonniers les occupants de la Kia pendant de nombreuses minutes.

Plus tôt dans la journée, vers 12heures, deux véhicules s'étaient heurtés, là aussi frontalement, aux portes de Rodez, sur la RD840 peu après la zone artisanale de Bel-Air. 

Réagir