EN IMAGES. Rodez : l’Affaire Fualdès remonte sur scène

  • EN IMAGES. Rodez : l’Affaire Fualdès remonte sur scène
    EN IMAGES. Rodez : l’Affaire Fualdès remonte sur scène
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
  • Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
    Ici lors de la répétition générale, mardi soir, avant les quatre représentations ouvertes au public.
Publié le
Centre Presse / Christophe Cathala

Les 36 comédiens qui ont enflammé le public l’été dernier, sous la direction de Laurent Cornic et d’Olivier Royer, retrouvent les planches ce soir (22 heures). Jusqu’à samedi soir, ce sont quatre représentations au total qui conduiront les spectateurs à découvrir de nouvelles révélations sur la plus célèbre affaire criminelle de l’Aveyron.

Repas convivial et animations

Il sera question du rôle des Chevaliers de la Foi... Et d’un mini-film qui sera consacré à leur complot. On n’en dit pas plus pour ménager le suspense.
Autre nouveauté cette année, fini le play-back. Les comédiens seront équipés de micros-cravates. De plus, il sera possible de dîner sur la place Foch, à côté de la scène, avant le spectacle. Un repas convivial en musique dès 19 h 30 est ainsi au programme chaque soir.

Autour du spectacle, Pierre Foucault, président de l’association Rutènes en Scène qui organise l’événement, a préparé de nombreux rendez-vous thématiques autour de l’affaire Fualdès : une expo de peintures avec l’association OzArts Citoyens, les photos de Carmen Royer, un mur d’expression libre où chacun peut donner sa vision des choses, et un jeu de piste, « Sur les pas de Fualdès » avec dix énigmes à résoudre par petits et grands...

Il reste encore quelques places sur les 728 fauteuils occupés chaque soir. Le spectacle seul est à 15 €, 29 € si vous prenez le repas en plus. On peut acheter ses places à l’office de tourisme (place de la Cité), à la Maison du livre, ou sur le site internet www.quiatuefualdes.com. Un guichet sera ouvert, sur place, pour se procurer des billets d’entrée. Dans la limite des places disponibles, cela va de soi. Mais dépêchez-vous !

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?