Rodez : un bar à coudre ouvre pour un passe-temps tendance

  • O Bar à CourdrA, des machines seront en libre accès et des formations seront proposées.
    O Bar à CourdrA, des machines seront en libre accès et des formations seront proposées.
Publié le
Centre Presse

Les bars à thème fourmillent dans les grandes villes : les bars à chat, à céréales ou encore à pop-corn se multiplient. Dans cette tendance, Rodez accueillera dans quelques jours, un bar à coudre.

Il y a un peu plus d’un an, Isabelle Lascours et sa famille quittent leur Polynésie d’adoption pour revenir vivre en métropole, après une trentaine d’années passées là-bas. Elle prend alors une carte de la France et « cherche un décor qui lui convient ». Ce sera le Lot ou l’Aveyron. C’est finalement à Rodez, qu’elle décide de s’établir : dans « une région de terroir, économiquement dynamique, avec un volume de population quasi-identique que la ville de Papeete ».

Isabelle Lascours quitte son atelier de confection et de retouche dans les îles avec cette idée de poursuivre le projet qu’elle y avait développé. La question qui se pose est plutôt de savoir comment : « Il fallait que j’adapte mon projet à mon nouvel environnement ». Elle observe à ce moment-là que les ateliers de retouche fleurissent un peu partout. Elle remarque aussi que de plus en plus de personnes veulent donner une deuxième vie à leurs vieux vêtements : « Beaucoup savent que l’industrie du textile est l’une des plus polluantes et sont sensibles à ce constat ». Pour elle, la couture a bel et bien un avenir. Le concept de bar à coudre lui apparaît alors plutôt opportun.

« Il y a pas mal de retoucheuses à Rodez » : Isabelle Lascours ne voulait donc pas se faufiler dans cette voie. En revanche, elle sait que la couture isole parfois et rejette ce constat. Dans un local plutôt lumineux, au 48 rue de l’Embergue, elle décide de s’installer pour mettre à disposition de tous, des machines à coudre et de consacrer un deuxième espace à la création et la conception.

L’ouverture est prévue début septembre, avec deux journées portes ouvertes vendredi 1er et samedi 2. « Je ne me donne pas de limite » assure la couturière. Elle n’entend en effet pas accueillir que des femmes : « Il y a du potentiel chez les hommes qui ont envie d’apprendre, des ados qui peuvent en faire un loisir ou même encore pour des enfants, des ateliers à thème, pour faire son doudou par exemple ». Les expert(e)s de la couture sont aussi les bienvenu(e)s. Isabelle Lascours s’empresse d’ajouter :
« J’ai bien l’intention d’apprendre des choses moi aussi ». Pour ce qui est du bar, elle promet que ce service sera mis en place dans un second temps. Elle rassure tout de même ses futurs clients : « Dans l’activité de couture, se conçoit évidemment une pause-café. Et si ça fonctionne et que j’embauche, on poussera un peu les murs et là on pourra s’éclater ».

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?