Deux entreprises decazevilloises liquidées, 24 salariés perdent leur emploi

  • Deux entreprises decazevilloises liquidées, 24 salariés perdent leur emploi
    Deux entreprises decazevilloises liquidées, 24 salariés perdent leur emploi
Publié le
Centre Presse / François Cayla

En proie à des difficultés économiques et structurelles depuis des années, les entreprises decazevilloises Bourgeois et Métal Façon (fabrication en mécanique et outillage de précision), installées sur la zone du Centre, ont été placées en liquidation judiciaire cette semaine par le tribunal de commerce de Rodez. Cette liquidation concerne l’ensemble du groupe Sofic, placé en redressement judiciaire en octobre 2016, qui comprenait aussi un site de production à Onet-le-Château (CCM Industries).

Au total de la holding dirigée par Philippe Méjane, lequel qualifie cette décision de « brutale et rapide », ce sont 24 salariés qui sont concernés et qui ont de fait perdu leur emploi, dont 9 chez Métal Façon et 8 chez Bourgeois.

Au-delà de cette triste nouvelle pour le tissu industriel local, il est à noter que les ateliers de la zone du Centre reviennent de droit à la communauté de communes, propriétaire du site, qui avait racheté ses locaux pour les louer au groupe Sofic voilà déjà plusieurs années.

Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

140000 €

Immeuble de rapport avec caves et terrain clos avec puits à l'arrière compr[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?