Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers

  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers
  • Millau : comme un parfum d'été sur le grand raid des Templiers


Un superbe terrain de jeu, une météo de la partie : l'édition 2018 du festival des Templiers, qui s'est achevée ce dimanche 21 octobre avec l'épreuve majeure, le "grand trail" a encore une fois été synonyme de succès.

Succès pour Sébastien Spehler, Azara Garcia de los Salmones et tous ceux qui les ont imités, dans les différentes courses, en montant sur le plus haut des trois rondins matérialisant chaque place du podium, mais aussi pour les autres, les amateurs, loin de la lutte pour la victoire ou les places d'honneur, désireux, simplement, de prendre du plaisir en courant et/ou de se dépasser en passant, eux aussi, sous l'arche en bois d'arrivée.

Image /17

Réagir