Aveyron : la traditionnelle vente du muguet est autorisée, mais encadrée

  • Cette année, le muguet du premier mai ne pourra pas être vendu dans les rues.
    Cette année, le muguet du premier mai ne pourra pas être vendu dans les rues. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le confinement sera toujours en vigueur pour la fête du Travail et des travailleurs. Et le traditionnel muguet n'en sera pas exempté : sa vente sera très encadrée. 

Le 1er mai approche, et la vente de muguet aussi. Comme les chocolatiers pour Pâques, les fleuristes vont devoir s'adapter aux mesures de sécurité.

Le 21 avril sur Europe 1, Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture, a précisé les modalités encadrant la vente du muguet.

Tout d'abord, "pas de vente à la sauvette". Confinement oblige, la vente du traditionnel muguet ne pourra se faire dans la rue. Et les fleuristes, qui ont fermé leur magasin il y a déjà plusieurs semaines, ne pourront pas rouvrir. Cependant, ils pourront mettre en place des livraisons ou un système de drive.

Ce qui permettra à chacun de fêter le 1er mai avec un brin de muguet, tout en respectant les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale. Certains fleuristes aveyronnais commencent déjà à mettre tout ça en place, comme la boutique Vert Tige des Fleurs à Rodez. 

En cette période quelque peu spéciale, la vente du muguet sera élargie. "Le muguet pourra être acheté partout où il y a un commerce ouvert : dans une boulangerie ou devant une boulangerie, sur un étal", a annoncé Didier Guillaume. Tous les commerces dits essentiels pourront donc vendre des brins de muguet dès la semaine prochaine. 

M.P.
Voir les commentaires
Réagir