Covid-19 : qui sont ces Français qui refusent de se faire vacciner ?

  • Les plus de 80 ans, notamment, se montrent méfiants vis à vis de la vaccination contre le Covid-19.
    Les plus de 80 ans, notamment, se montrent méfiants vis à vis de la vaccination contre le Covid-19. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Les non-vaccinés - ils seraient quelque 6 millions en France -  voient leur quotidien devenir de plus en plus contraignant au fur et à mesure que les règles sanitaires se durcissent presque un an après le début de la campagne de vaccination. Mais qui sont-ils ? Quel âge ont-ils ? Où habitent-ils ? 

Les annonces au sortir du nouveau conseil de défense de ce lundi ne devraient pas leur faire plaisir. Avec sans doute de nouvelles mesures dont l'un des objectifs est de pousser les plus réticents à se faire vacciner. Mais qui sont ces réfractaires à la vaccination contre le Covid-19 ?

Les 30-39 ans et les plus de 80 ans méfiants

Selon Santé Publique France, si 90,2% des personnes de 12 ans et plus vaccinées ont au moins reçu une dose, seuls 75,8% des 12-17 ans sont entièrement vaccinés. C'est le taux le plus faible en termes de catégorie d'âge, note La Dépêche du Midi. Pour autant, c'est chez ces jeunes que l'on retrouve la progression la plus importante ces dernières semaines, précise le ministère de la Santé, car la vaccination s'est ouverte plus tardivement pour eux.

La plus grande défiance face au vaccin se trouve en réalité chez les 30-39 ans : 14,9% ne sont pas encore complètement vaccinés. Et, étonnamment, les 80 ans et plus arrivent sur la troisième place du podium : alors que le gouvernement en a fait le public prioritaire, ils sont encore plus de 14,5% a ne pas avoir de schéma vaccinal complet.

Revenus plus faibles et milieu rural

Plusieurs études ont été menées sur le sujet ces derniers mois. Les Français les moins favorisés seraient ainsi les moins vaccinés. Le taux de vaccination est de 45% chez les personnes qui bénéficient de la complémentaire santé solidaire (une aide de l’État destinée aux personnes aux faibles revenus) contre 75% pour l’ensemble de la population, selon le ministère de la Santé. L'adhésion à la vaccination contre le Covid-19 est plus forte chez les personnes habitant en ville plutôt qu’en milieu rural et chez les catégories socioprofessionnelles favorisées et supérieures, note aussi  Santé Publique France. 

Outre-mer, Corse et Ile-de-France mauvais élèves

Si les Outre-mer arrivent largement en tête des départements où l'on se fait le moins vacciner (en Guyane Française le taux de vaccination atteint seulement 21,7%), l'Île de beauté atteint difficilement les 63,7% de personnes entièrement vaccinées et, en région PACA, la barre des 70% n'est toujours pas atteinte (69,8%).

Avec un taux de 73,3%, l'Occitanie se trouve dans la moitié basse des régions de France métropolitaine, loin derrière les champions Bretons où plus de 80% de la population est vaccinée.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Natttttt Il y a 1 mois Le 14/12/2021 à 07:35

Il serait intéressant de comparer le taux d'anticorps de ceux qui ont acquis leur immunité naturelle en ayant eu la maladie, et sont guéris, mais ne se sont pas fait injecter le produit,
Avec le taux d'anticorps des"vaccinés"

On serait surpris de voir les taux de ceux qui ne sont pas encore vaccinés.

D'ailleurs, leur produit n'est pas un vaccin.
Il n'empêche pas d'avoir la maladie, il l'atténue.
J'imagine un vaccin contre le sida qui n'empêche pas de l'avoir, ni de le transmettre, qui se ferait vacciner?

tranxen Il y a 1 mois Le 07/12/2021 à 15:14

Il serait intéressant de procéder à la même interrogation concernant le vaccin anti-grippal. Quelles seraient les conclusions ?