Stade Rodez Aveyron

Rugby : victoire aux forceps pour les Ruthénois

  • Hier soir devant 2 500 spectateurs, Rodez face à Handaye n'a pas convaincu
    Hier soir devant 2 500 spectateurs, Rodez face à Handaye n'a pas convaincu Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner

Rodez : 23 - Hendaye: 21

Hier au coup de sifflet final, personne n’avait pourtant mine à sourire dans le camp ruthénois.  Car le SRA devait décoller face à la lanterne rouge Hendaye. Finalement, il s’est trompé au démarrage. Car que ce fut dur ! Ce qui devait être une balade de santé est passé tout près de devenir la soirée cauchemar par excellence.
Pourtant, après le premier essai de Cyril Montet en position d’ailier , tout le monde s’attendait à un florilège d’essais. Hendaye paraissait bien frêle pour une formation de Fédérale 1 et sur les premières mêlées comptait les étoiles... Mais encore une fois, les Aveyronnais n’ont pas su "tuer" le match. Et dans ces cas-là, le feu n’est jamais bien loin. Le doute également, comme l’a prouvé le nombre inhabituel de ballons tombés... Bref, Rodez a déjoué.

"Beaucoup de fébrilité dans notre camp"

Président du club ruthénois, Norbert Fabre confiait à la fin du match : "On ne pouvait pas perdre et il ne faut pas sous-estimer les Basques qui savent très bien jouer au rugby ! On attendait beaucoup mieux mais cela reste un succès tout de même. Il y a eu beaucoup de fébrilité dans notre camp et on n’a conclu aucune de nos occasions. Maintenant, il faut savoir qu’il n’y a pas de petites équipes dans la poule. Si nous n’en sommes pas conscients, il suffit de regarder les résultats de la soirée."

Faire mieux à Lavaur

Bref, si le SRA at enregistré hier soir son  premier succès de la saison il n'a franchement pas convaincu dans la manière. Les joueurs  devront faire bien mieux lors du prochain match dans quinze jours à Lavaur.
 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir