Une caravane de 2CV pour le dépistage des cancers

  • Les membres du Comité de sensibilisation pour le dépistage des cancers se lance dans un défi «d’envergure».
    Les membres du Comité de sensibilisation pour le dépistage des cancers se lance dans un défi «d’envergure». Philippe Henry / Philippe Henry
  • Au volant d'une vingtaine de 2CV les bénévoles prendront la route pour sillonner le département.
    Au volant d'une vingtaine de 2CV les bénévoles prendront la route pour sillonner le département.
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Santé. Le Comité pour le dépistage des cancers lance une campagne de sensibilisation.

Cette année, le Comité de sensibilisation pour le dépistage des cancers se lance dans un défi «d’envergure». Lundi 19 septembre, dès 10 heures, à Laissac, une vingtaine de 2CV prendront la route pour sillonner le département. Non pas à travers ses grands axes, mais sur les routes de campagnes, pour toucher ces populations vivant loin des centres médicaux.

Au fil des étapes, des animations, des stands, des concerts seront organisés pour sensibiliser le plus grand nombre à la question du dépistage des cancers. Laurence Michelutti, présidente du comité en Aveyron, explique que, notamment depuis la suppression du mammobile en 2012, «certains habitants des cantons ruraux en ont été perturbés par cette disparition».

Les membres du Comité de sensibilisation pour le dépistage des cancers se lance dans un défi «d’envergure».
Les membres du Comité de sensibilisation pour le dépistage des cancers se lance dans un défi «d’envergure». - Philippe Henry

Faire baisser la mortalité du cancer du sein

«Nous nous sommes également aperçus que beaucoup de personnes se faisaient des idées fausses sur le dépistage», assure Laurence Michelutti. Par exemple, il est préférable de se faire dépister au moment des campagnes nationales contre le cancer du sein, car les praticiens effectuent une double lecture des radiographies.

L’importance des dépistages précoces est fondamentale. La présidente du comité de sensibilisation rappelle que, chaque année, 35000 nouveaux cas de cancers sont enregistrés, pour 150 00 décès. «Ces dernières années, nous avons réussi à faire baisser la mortalité du cancer du sein, souligne Laurence Michelutti. Et ce, grâce aux dépistages et à la prévention.» 

Le trajet est à suivre aussi sur la page Facebook du comité de sensibilisation pour le dépistage des cancers en Aveyron.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir