Santé

Pollution aux particules en suspension : l'Aveyron reste en alerte

  • Pollution aux particules en suspension : l'Aveyron reste en alerte
    Pollution aux particules en suspension : l'Aveyron reste en alerte
Publié le / Modifié le S'abonner

Comme la Haute-Garonne et le Tarn-et-Garonne, l'Aveyron est touché depuis vendredi matin 8 heures par un pic de pollution aux particules en suspension. La cause principale de cette pollution est l’accumulation des particules en suspension du fait d’une "atmosphère très stable et d’un vent faible. Ces particules peuvent être émises par le trafic routier, les dispositifs de chauffage, les industries, ou peuvent être d’origine naturelle. ", explique l’Observatoire régional de la qualité de l’Air, Atmo Occitanie. Etendue au département du Tarn et des Hautes-Pyrénées depuis 17heures, l'alerte reste en vigueur pour la journée de samedi. 

"Juste au-dessus du seuil"

"La situation est moins préoccupante qu'à Toulouse par exemple mais l'Aveyron dépasse les seuils de concentration et les derniers relevés montrent qu'ils ne diminuent pas", explique un technicien. Nous suivons donc précisément ces données et les conditions météorologiques avant de refaire un point vers 17 heures. La crainte est de voir ce phénomène se prolonger dans le temps comme à Lourdes ou Tarbes dernièrement". 

Pour améliorer la situation, il est préconisé de limiter au maximum ses déplacements, de réduire sa vitesse au volant, d'éviter également d'allumer des feux d'agréments (bois) de brûler ses déchets verts. L'Aveyron compte une seule station de mesure permanente de la qualité de l’air, à Rodez.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir