A Rodez, le lycée François-d’Estaing fait dans l’«expédition» scolaire

  • A Rodez, le lycée François-d’Estaing fait dans l’«expédition» scolaire
    A Rodez, le lycée François-d’Estaing fait dans l’«expédition» scolaire
Publié le
Centre Presse / Philippe Routhe

Des lycéens de Foch, apprenant le mandarin, qui s’apprêtent à partir vers la Chine. Des collégiens naucellois qui rentrent tout juste de New-York. Près de cent vingt collégiens de Saint-Joseph à Rodez qui sillonneront une partie de l’Italie au mois de mai... Les voyages scolaires ne ressemblent plus vraiment à ce qu’ils étaient. Plus loin, plus grand... Mais à Rodez, le vainqueur toute catégorie dans ce registre, c’est bien le lycée François-d’Estaing.

Pour la deuxième année consécutive, presque trois cents élèves vont partir pour la Grèce ! Soit tout le niveau seconde. Une véritable expédition. Le directeur de l’établissement, Alain Clet, en livre les dessous : « Quand je suis arrivé, en 2010, il y avait plusieurs voyages scolaires, tous les élèves ne partaient pas, c’était selon... Je ne voulais pas que cela continue. J’ai réuni les enseignants, et je leur ai exprimé mon souhait qu’il y ait un projet, quel qu’il soit, pas forcément qui réunisse l’ensemble des secondes ».

Rapidement, l’organisation d’un grand voyage vers la Grèce s’est concrétisée. « La Grèce, on peut la rattacher à quasiment toutes les matières. Les mathématiques, l’histoire, le français, la géo, etc. », explique Jean-Louis Tournier. Avec Sandrine Albert, ils sont les deux enseignants qui coordonnent l’expédition cette année, du 24 mars au 1er avril. « Je sais que cela peut faire cliché, mais c’est quand même le berceau de notre civilisation », glisse cette dernière. Cette expédition réunit 262 élèves, 18 accompagnateurs, ainsi qu’un auxiliaire de vie scolaire pour accompagner un élève handicapé. Ce qui nécessite six autobus. Tous ne se suivront pas durant la semaine de voyage, puisque deux circuits ont été dessinés.

Si ce périple a été préparé cette année avec l’aide de l’agence de voyages ruthénoise VTO, facilité par l’organisation du premier voyage l’année dernière, sous la houlette notamment de Marie-Hélène Amans, le travail administratif en amont n’en est pas moins colossal. « C’est beaucoup de paperasserie, rien ne doit nous manquer, des passeports aux certificats médicaux de chacun. Et cette année, il y a en plus l’autorisation de sortie du territoire ! », lancent les enseignants. Mais le jeu en vaut la chandelle. « Les élèves ne sont pas les mêmes au retour. Ils nous voient différemment et nous les voyons différemment », relate Jean-Louis Tournier.

« Puis cela mobilise tout le monde. Même les enseignants qui ne partent pas s’impliquent dans ce voyage. Les professeurs principaux de chaque classe ont également beaucoup travaillé », se félicite Alain Clet. Et de préciser : « Nous nous attachons à ce que tous les élèves puissent partir. En tout cas, qu’il n’y ait pas de raisons financières qui les bloquent ». Une quarantaine d’entre eux ne seront toutefois pas du voyage. Pour eux, la semaine sera balisée avec une série d’activités tout au long de la semaine. À quelques heures du départ, il régnait naturellement une certaine excitation. « Certes, ce n’est pas de tout repos. Mais je sais que je profiterai pleinement de ce séjour. On a de la chance d’avoir des jeunes plutôt sympa », sourit Sandrine Albert. Le stress d’une telle expédition, au final, il est pour le directeur Alain Clet qui, lui, restera aux commandes de l’établissement. Il n’en est pas pour le moins impatient d’assister à leur retour et curieux de voir quel nouveau projet animera l’équipe enseignante, puisque le voyage en Grèce ne sera pas au programme des prochains élèves de secondes.

Les voyages scolaires ne ressemblent plus vraiment à ce qu’ils étaient

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?