Le collectif citoyen de Decazeville affûté sur les ordures ménagères

  • Le noyau dur du collectif.
    Le noyau dur du collectif.
Publié le
Centre Presse / François Cayla

Le « Collectif citoyen contre la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, aveugle, injuste et inefficace » a obtenu une première avancée dans son combat contre l’instauration récente d’un impôt local qui ne passe pas.

Ainsi, lundi 6 novembre, en soirée, une délégation du collectif sera reçue par le président de la communauté de communes du Bassin Decazeville Aubin et, très probablement, par plusieurs maires du Bassin decazevillois. Réunis jeudi après-midi pour une rencontre préparatoire à ce rendez-vous, les responsables du collectif se disaient déjà « satisfaits de pouvoir enfin dialoguer avec les élus ».

Car comme le rappelle Patrick Navarro, l’une des têtes pensantes de l’association, « notre volonté première n’est pas de faire de l’opposition systématique pour faire de l’opposition systématique. Non. Notre volonté est de discuter avec les élus, de nouer un dialogue constructif, de présenter des propositions et des contre-propositions à une taxe qui, comme l’indique l’intitulé de notre collectif, est aveugle, injuste et inefficace. On peut entendre les difficultés de la collectivité dans ce domaine. Mais la collectivité doit aussi mesurer les conséquences de cette taxe. Pour certains, les effets sont dramatiques ! »

Pour l’heure, le collectif, qui regrette toujours le manque de communication et d’information en amont, n’entend pas dévoiler la teneur des propositions qui seront formulées devant les élus, souhaitant leur en laisser assez logiquement la primeur. Quant à savoir si cette démarche sera entendue, c’est une autre histoire.

En attendant, sans aller jusqu’à la mise en garde, le collectif tient à répéter que « le nombre de gens mécontents est important, très important, que l’on parle de particuliers, de commerçants, d’entrepreneurs... Pour l’instant, on parvient à canaliser la colère, comme cela a été le cas lors de l’action devant la mairie d’Aubin. Mais si rien de positif ne sort des échanges avec la collectivité, on ne sait pas comment les choses pourraient tourner... »

Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

140000 €

Immeuble de rapport avec caves et terrain clos avec puits à l'arrière compr[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?