À Decazeville, « Rézo pouce » remet l’auto-stop au goût du jour

  • Les arrêts de Rézo pouce seront matérialisés sur les secteurs de Decazeville communauté et de Conques-Marcillac.
    Les arrêts de Rézo pouce seront matérialisés sur les secteurs de Decazeville communauté et de Conques-Marcillac.
Publié le
Centre Presse

Le premier réseau d’auto-stop organisé en France, Rézo pouce, va s’implanter sur le territoire de Decazeville communauté qui s’est regroupé pour l’occasion avec la communauté de communes de Conques et Marcillac afin de mettre ce dispositif en place.

Complémentaire du réseau de transports en commun, Rézo pouce permet aux automobilistes de limiter l’auto-solisme (NDLR : fait de rouler tout seul) en partageant les trajets quotidiens avec des utilisateurs. Seule condition pour bénéficier de cette économie de partage : s’inscrire à Rézo pouce.

Une fois cette démarche accomplie, en mairie ou sur internet, les utilisateurs recevront une carte de membre et/ou un macaron à apposer sur leur véhicule. Ensuite, rien de plus simple : il suffira de se rendre à l’un des arrêts qui seront matérialisés en différents points des communes pour se signaler avec un panneau floqué aux couleurs de Rézo pouce mentionnant la destination choisie. Des études menées dans les 700 villes déjà équipées assurent des temps d’attente relativement courts, soit moins de 10 minutes dans la majorité des cas.

Visualiser les arrêts les plus proches ou se signaler aux conducteurs, l’application Rézo pouce est gratuite et simplifie les relations autant pour les passagers que pour les automobilistes soucieux de pallier à l’absence des réseaux de covoiturage sur des petites distances. Si elle permet d’améliorer le confort des utilisateurs, l’inscription demeure facultative.

La facture d’installation de Rézo pouce sur les deux collectivités concernées, soit la fourniture de panneaux et autres frais de communication, s’élève à près de 40 000 €, dont près de la moitié (48 %) pourrait bénéficier de fonds européens. Restera alors à charge des intercommunalités une contribution annuelle d’un montant de 3 000 € via la gestion du site web et l’assistance téléphonique.

Ce service gratuit pour les utilisateurs devrait entrer en service dans les prochains mois, vraisemblablement dès l’été prochain.

Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

140000 €

Immeuble de rapport avec caves et terrain clos avec puits à l'arrière compr[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?