Théâtre

Avec brio, les lycéens ont présenté la pièce qu’ils ont écrite

  • La scène, avec les 23 élèves derrière leur pupitre occupait le centre de la pièce, les spectateurs étant placés de chaque côté et à l’arrière.
    La scène, avec les 23 élèves derrière leur pupitre occupait le centre de la pièce, les spectateurs étant placés de chaque côté et à l’arrière.
Publié le / Modifié le S'abonner

Les 23 lycéens de la classe de seconde D du Lycée Polyvalent ont présenté avec beaucoup de talent la pièce de théâtre dont ils avaient écrit le scénario.

Rappelons que dans le cadre de sa saison culturelle, Derrière le Hublot avait proposé au lycée La Découverte le projet "La troisième vague" de la compagnie de théâtre "le Cri Dévot".

Cette proposition entrant dans le cadre d’éducation artistique et culturelle des lycéens était acceptée. C’est ainsi que du 3 à 16 mai un metteur en scène et deux comédiens de la compagnie "Le Cri Dévot" ont travaillé avec les 23 élèves de la classe de seconde à l’écriture du scénario et de la mise en scène du spectacle "La troisième vague" une pièce de théâtre s’inspirant de l’histoire vraie d’un professeur d’histoire californien qui a mis ses élèves en situation en cherchant à les endoctriner dans un mouvement anti-démocratique en vue de leur donner les éléments de compréhension sur les mécanismes de la montée du nazisme. Sujet qui a conduit à l’écriture d’un roman intitulé "La troisième vague" ensuite adapté au cinéma.

Ce film présenté aux lycéens au cinéma La Strada invitait les élèves à se poser les bonnes questions sur l’embrigadement et le totalitarisme en les aidant à se poser les bonnes questions afin d’écrire la trame de la pièce. Une expérience de pièce de théâtre peu commune qu’ils ont présentée avec beaucoup de conviction ce 16 mai au lycée, dans un premier temps devant les élèves du lycée en cours d’après-midi et à 20 h 30 devant près de 120 spectateurs, familles des élèves et spectateurs divers.

Notons que deux autres séances publiques de la troisième vague auront lieu à Capdenac, salle Agora, samedi 8 juin à 20 h 30 et dimanche 9 juin à 16 heures dans le cadre de l’autre festival proposé par l’association Derrière le hublot.

Correspondant
L'immobilier à Decazeville

81500 €

Immeuble de rapport en parfait état. Ce petit immeuble est composé de deux [...]

17000 €

A VENDRE DECAZEVILLE-500 m centre-ville,Terrain à bâtir exposé Sud-Ouest av[...]

56500 €

Decazeville Maison avec deux T3 de 50m² au rez de jardin et 1er étage et po[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir