Santé

Le bilan de la maison de retraite est loin d’être alarmant

  • L’assemblée a approuvé à l’unanimité les comptes de la résidence.
    L’assemblée a approuvé à l’unanimité les comptes de la résidence.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

" La solidité de la maison de retraite Les Rosiers n’est pas remise en cause… on est serein au vu de notre trésorerie". Jean-Marc Calvet, le maire et président du conseil d’administration de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), a tenu à rassurer les participants à l’assemblée générale à qui avait été présenté un déficit sur l’exercice 2018 de 38 823€. Rassurante également la directrice Nelly Viguié qui a justifié cette perte "par les vingt- quatre décès qui, le temps de réaménager les chambres, empêchent la facturation de plusieurs journées".

Les experts comptables ont détaillé poste par poste (hébergement, forfait soins, dépendance, prestation repas, subventions, formations…) le chapitre produits qui s’élève à 3 331 748€. Idem pour le poste charges (achats, services extérieurs, impôts, salaires, charges financières, formations…) dont le montant de 3 370 571€ a entraîné le déficit évoqué plus haut. Ce bilan a été certifié par la commissaire aux comptes.

Lieu de vie ouvert

La directrice a présenté le rapport d’activités de la structure qui se veut être un lieu de vie ouvert vers l’extérieur : "Les jardins de la résidence et l’apport des bénévoles génèrent une vie sociale bien remplie avec des ateliers culinaires, des spectacles, des festivités annuelles, des rencontres intergénérationnelles, des repas partagés, des séances de bien-être, du jardinage, du scrabble, de la gymnastique, des ateliers créatifs, de la lecture, des chants, des séjours hors établissement...". Soit un panel d’activités plus élargi placé sous le signe d’échange et de convivialité.

Pour l’avenir, Nelly Viguié a évoqué des formations référent d’accompagnateur en fin de vie, des investissements soutenus par la Carsat, le lancement d’un site internet.

Quatre administrateurs ont été renouvelés à l’unanimité avant que la conseillère départementale Graziella Pierini approuve cette notion d’intérieur-extérieur avec des gens qui entrent dans la résidence et des résidents qui vont dehors : "ça leur permet de poursuivre leur chemin en toute quiétude et de sortir de leur isolement".

CORRESPONDANT
L'immobilier à Rignac

529 €

LOCATION APPARTEMENT RIGNAC SANS FRAIS D AGENCE Une entrée avec placard, un[...]

234990 €

A 3mn de Rignac et de toutes commodités, Sur l'axe Rodez-Villefranche de Ro[...]

325 €

LOCATION APPARTEMENT RIGNAC SANS FRAIS D AGENCE - 3 Pièces situé à 20 minut[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir