Culture et Loisirs

Les chasseurs ont commencé le remplissage des mares

  • Serge Commes multiplie les allers-retours pour remplir un point d’eau.
    Serge Commes multiplie les allers-retours pour remplir un point d’eau.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

C’est devenu une habitude estivale. Tous les étés, les chasseurs entament le balai des tonnes à eau pour assurer le remplissage des mares. Il faut dire qu’en Aveyron, les chasseurs ont creusé et imperméabilisé plusieurs centaines de mares. Bien qu’en de nombreux endroits les orages ont assurés le service de remise à flot, dans le sud, les maigres pluies n’ont pas suffi, loin s’en faut. Qu’à cela ne tienne, cent fois sur le métier tu remettras ton ouvrage, les chasseurs ont entrepris de faire le tour des points d’eau afin de les remplir pour le plus grand bonheur de la faune. Du Causse Noir au Larzac tout le monde y va de son bidon ou don de cuve à eau.

Du côté de Creissels, c’est d’ailleurs la deuxième tournée de remplissage.

Le président Jean-Robert Evesque souhaite d’ailleurs vivement remercier les agriculteurs qui prêtent gracieusement tracteur et tonnes à eau pour faciliter le remplissage des mares.

Cependant, tous les points d’eau ne sont pas accessibles en tracteur. Aussi, ils sont nombreux, comme Serge Commes, qui se chargent de remplir les mares les moins faciles d’accès. Sa voiture ne peut pas être plus pleine. Il y a des jerricans d’eau partout, sur les sièges arrière, dans le coffre. Courageusement, il s’attache à remplir à pied, bidon à la main les points d’eau les plus éloignés. Parfois, plusieurs jerricans sont nécessaires pour remplir un seul point d’eau.

Qu’à cela ne tienne, Serge fera autant d’allers-retours que nécessaire.

JDM
L'immobilier à Millau

172000 €

MILLAU - Duplex rénové T5 avec extérieur Rénovation de qualité pour cet[...]

705 €

T3 terrasses et garage - Centre ville, Résidence le Millénium appartement T[...]

410 €

Joli duplex mansardé proche du centre-ville avec parking privé. - Joli dupl[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir