Santé

Comment lutter contre le syndrome de l’imposteur ?

  • Comment lutter contre le syndrome de l’imposteur ?
    Comment lutter contre le syndrome de l’imposteur ?
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le syndrome de l’imposteur se manifeste chez des personnes qui, bien que compétentes dans leur travail ou leurs études, se sentent comme des fraudeurs. Une étude américaine révèle qu’il s’agit d’un phénomène plutôt courant et délivre les moyens d’y faire face.

La sensation de tromper son monde. C’est ainsi que pourrait être décrit le syndrome de l’imposteur. Le sujet concerné estime que s’il réussit, ce n’est jamais grâce à ses propres qualités, mais par chance, par malentendu ou par hasard.

Des chercheurs de l’Université Brigham Young aux Etats Unis ont voulu en savoir plus sur l’ampleur du phénomène. Ainsi, en interrogeant des étudiants d’un programme académique d’élite, ils ont constaté que 20% d’entre eux étaient concernés.

Compter sur la famille

Pour lutter contre ce syndrome, certains étudiants se tournaient vers leur famille, leurs amis (extérieurs au campus) ou leurs professeurs. Une attitude qui avait l’air de fonctionner. A l’inverse, chez ceux qui en discutaient avec leurs camarades de promo, le problème avait tendance à s’aggraver.

« Ceux qui n’appartiennent pas au groupe social semblent être en mesure d’aider les étudiants à adopter une vue d’ensemble », explique Jeff Bednar, professeur de gestion à l’origine de l’étude. « Les étudiants sont alors en mesure de se comprendre eux-mêmes de manière plus holistique et non de se concentrer sur un élément qui leur manque. »

Les auteurs ont enfin noté que le syndrome de l’imposteur n’affectait pas la performance. Cela signifie que les personnes qui en souffrent sont capables de bien faire leur travail. Elles ne croient simplement pas en elles-mêmes.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir