Vie pratique - Conso

Une nouvelle collab' Fusalp x The Woolmark Company pour l'hiver

  • Un des pulls issus de la nouvelle collection Fusalp x The Woolmark Company.
    Un des pulls issus de la nouvelle collection Fusalp x The Woolmark Company. Courtesy of Fusalp / Courtesy of Fusalp
  • Un des pulls issus de la nouvelle collection Fusalp x The Woolmark Company.
    Un des pulls issus de la nouvelle collection Fusalp x The Woolmark Company. Courtesy of Fusalp / Courtesy of Fusalp
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - La marque Fusalp, renommée pour ses vêtements de ski, renouvelle son partenariat avec The Woolmark Company pour la saison automne-hiver 2019-2020. A la clé ? Une collection de pulls en laine mérinos pensée pour s'adapter à la descente des pistes comme à la ville.

Face au succès de leur première collaboration l'an dernier, Fusalp et The Woolmark Company signent une nouvelle capsule cet hiver, baptisée "Care for Wool, Care for Colors". Pour cette nouvelle collection, les deux partenaires ont choisi de mettre en lumière l'aspect écoresponsable de la laine mérinos australienne, une matière à la fois "naturelle", "biodégradable", et "renouvelable".

La capsule se compose essentiellement de pulls pour hommes et femmes en laine mérinos dotés de bandes contrastées sur le long des manches. Le tout proposé dans un style très graphique, et dans une large palette de couleurs.

Parmi les pièces phare, figurent un pull col V en laine mérinos extra fine, destinée aux femmes, ainsi qu'un pull col rond classique et un pull col rond avec l'inscription "Altitude" pour hommes et femmes.

"Chez Fusalp, nous accordons une grande importance à la pérennité de nos produits, aussi bien dans un souci écologique que de durabilité. The Woolmark Company partage nos valeurs, c'est pourquoi nos produits affichent fièrement le sceau de la marque", souligne Mathilde Lacoste, directrice artistique de la marque.

La collection est d'ores et déjà disponible en magasins et en ligne sur www.fusalp.com.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir