Ecopel présente une nouvelle alternative durable à la laine animale

  • Ecopel présente une laine conçue à partir de chanvre et de fibres recyclées.
    Ecopel présente une laine conçue à partir de chanvre et de fibres recyclées. Courtesy of Ecopel / Courtesy of Ecopel
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(Relaxnews) - Si le monde est actuellement touché par une crise sanitaire sans précédent, les marques et entreprises du secteur de la mode continuent à réfléchir à un avenir plus durable pour le bien de la planète. C'est le cas de la société Ecopel, spécialiste de la fausse fourrure, qui lève le voile sur une laine sans aucune matière animale. Un textile que l'on pourrait rapidement retrouver sur les podiums et dans les rayons de nos marques éco-friendly préférées.

Les maisons de luxe et enseignes de prêt-à-porter tentent progressivement de transformer leur processus de production et de recourir à des matières éco-responsables pour se tourner vers une mode plus durable et moins préjudiciable pour les animaux. C'est le cas de l'entreprise Ecopel, qui après avoir présenté la fausse fourrure Koba à base de fibre de maïs, dévoile une laine conçue sans aucune matière animale.

Tournée vers la cause environnementale et animale depuis ses débuts, la société Ecopel présente aujourd'hui Cannaba, une laine fabriquée à partir de chanvre et de fibres recyclées. Aucune matière animale n'a été utilisée pour la conception de ce nouveau textile, à la fois éco-responsable et bénéfique pour la santé animale.

Notons que les marques se tournent de plus en plus vers le chanvre en tant que matière première durable alternative. Pourquoi ? Ecopel nous explique que "le chanvre est l'une des fibres les plus éco-friendly disponibles aujourd'hui. Il est naturellement durable, car il ne nécessite pas grande quantité d'eau ni de pesticide".

Cette nouvelle alternative se compose également de fibres recyclées, à savoir le polyester et l'acrylique, qui rendent la matière encore plus qualitative et permettent de réduire la consommation d'énergie et d'émissions de CO2 au cours du processus de production. Le tout a été fabriqué en France, dans l'une des usines d'Ecopel basées dans les Vosges.

Ecopel a beaucoup fait parler récemment grâce à sa fausse fourrure Koba, en résidus de maïs, notamment utilisée par la créatrice engagée Stella McCartney.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir