Timidement, les masques font leur apparition dans les grandes surfaces aveyronnaises

  • Dans le département, les approvisionnements vont monter en puissance dans les jours à venir.
    Dans le département, les approvisionnements vont monter en puissance dans les jours à venir. Centre Presse / José A. Torres / Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Depuis lundi 4 mai au matin, des masques de protection sont disponibles à la vente dans les grandes surfaces du département.

Masques « grand public », en tissu lavable et réutilisable, mais aussi masques « chirurgicaux », à usage unique : depuis ce matin, les grandes surfaces sont officiellement autorisées à vendre des masques de protection contre le coronavirus à leurs clients.
Dans le département, ils font leur arrivée en ordre dispersé, indisponibles pour le moment dans certaines enseignes et en quantité limitée dans beaucoup d’autres.
« On en reçoit, mais en quantités restreintes », affirme-t-on du côté du Géant-Casino de Decazeville. La soixantaine de lots de 50 masques chirurgicaux proposés à la vente lundi matin (29,54 €) est partie en 30 minutes, alors que d’autres livraisons sont attendues dans les prochains jours.
Alors que l’enseigne Carrefour Market de La Primaube les commercialise par poches de cinq à prix coûtant, le magasin Leclerc d’Onet-le-Château attend toujours les siens, prévus pour arriver la semaine prochaine selon le directeur général Sébastien Rebouys.
Au niveau national, l’enseigne a livré en ce début de semaine 2 millions d’exemplaires dans une centaine de ces magasins. Intermarché a commandé 90 millions d’unités et Carrefour 225 millions.
 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir